Responsabilité Sociétale de l'Entreprise

Création de valeur partagée

Veolia interagit avec l’ensemble des acteurs du territoire : autorités locales, institutionnels, société civile, citoyens-usagers de nos services, monde industriel et économique, etc. Nos solutions se situent à l’interface des problématiques réglementaires, sociétales et environnementales et visent à assurer à nos clients une amélioration de leurs performances dans ces domaines, pour le bénéfice des territoires où elles sont déployées. Elles nécessitent une inventivité quotidienne pour la co-construction de partenariats et d’initiatives porteurs de création de valeur.

Tablette

ENGAGEMENT

Construire de nouveaux modèles de relations et de création de valeur avec nos parties prenantes


OBJECTIFS 2020

Avoir mis en place un partenariat majeur basé sur la création de valeur partagée sur chaque zone et chaque segment de croissance.

 

PERFORMANCE 2015 

Cahier de la performance RSE 2015
Ce document consolide l’ensemble des informations clés de notre Groupe en matière de performance RSE (responsabilité sociétale des entreprises).

Exemples de partenariats majeurs signés : Danone, IBM, Takeei

  • Dialoguer et agir avec les parties prenantes

La relation avec nos parties prenantes externes s’est considérablement élargie ces dernières années, avec l’émergence des acteurs de la société civile, ONG, entrepreneurs sociaux, associations de consommateurs, acteurs de solidarité, universitaires... Ces nouveaux acteurs repoussent le périmètre traditionnel des métiers de Veolia, l’amènent à remodeler sa gouvernance et à penser sa croissance sur un modèle de « co-construction ».


► Dialogue avec les parties prenantes locales, dans le cadre contractuel

Au niveau local, le dialogue de l’entreprise avec les élus et les fonctionnaires territoriaux est permanent, non seulement pour veiller au respect du contrat mais aussi pour le faire évoluer, en fonction des besoins de la collectivité. La gestion de services essentiels requiert également l’adhésion des consommateurs et des différents acteurs tant sur le service offert que sur le prix demandé. 
Au-delà du dialogue avec les autorités et les administrations locales,  Veolia leur apporte une expertise spécifique et les accompagne dans la définition de stratégies pour leurs services à l’environnement.  
Veolia développe de nouveaux modèles de partenariats reposant  sur de la création de valeur partagée. Les contrats de performance (PPS - Peer Performance Solution) passés dans plusieurs villes d’Amérique du Nord (New York, Washington, Pittsburgh, Winnipeg, Los Angeles) en sont l’illustration, de même que, dans le secteur industriel, les partenariats signés avec Danone et IBM, ou avec Takeei au  Japon en 2015.
La co-construction avec les autorités publiques locales ce sont aussi des projets innovants tels que la mise en place d’incubateurs d’entreprenariat social (à Mexico, à Lyon, à Toulouse, ou sur le territoire de Veolia Eau d’Ile de France).
Le Groupe développe par ailleurs des actions de médiation (ex. Pimms et Voisin Malins en France), services dédiés à la relation avec les consommateurs et les parties prenantes

► Dialogue avec les représentants de la société civile et du monde académique

Nos relations avec le  monde académique  et avec  la société civile se matérialisent  à travers le dialogue, le partage d’expériences et l’échange d’opinions avec les milieux scientifiques, intellectuels et les acteurs de développement. C’est le cas de l’Institut Veolia  en tant qu’instrument de prospective du Groupe.

Nos relations se concrétisent aussi à travers la co-construction de projets favorisant l’entrepreneuriat social. En attestent, par exemple,  le partenariat avec l’IIES – l’Institut pour l’innovation et l’entrepreneuriat social – de l’ESSEC à travers l’incubateur Antropia; le partenariat avec le  think tank Entreprise et Pauvreté ;  le partenariat avec Ashoka ; le projet de social business Grameen Veolia Water.

► Dialogue avec les organisations pour le développement

Veolia poursuit sa coopération avec les principales agences de l’ONU, les organisations bilatérales et les bailleurs de fonds internationaux, pour concrétiser les engagements pris lors de son adhésion au Global Compact en juin 2003 et contribuer à atteindre les objectifs internationaux en matière de développement durable.
Depuis 2013, Veolia est directement associé à la consultation des groupes majeurs initiée par l’ONU dans la préparation de la conférence des parties sur le climat (COP21 à Paris en 2015) et de son déroulement. 

► Participation aux plates-formes multi-acteurs

A travers sa participation à des réseaux et des plates-formes multi-acteurs tant à visée locale qu’internationale, tels que Vivapolis, le Partenariat Français pour la Ville et les Territoires (PFVT), les Pôles de compétitivité  Eau et Mer Bretagne et Méditerranée, le Conservatoire du littoral,… -, Veolia  recherche des synergies pour le développement et la mise en valeur des territoires.

► Dialogue avec les autorités internationales, européennes et nationales

Veolia contribue activement aux réflexions, consultations et travaux relatifs à l’évolution de la gestion des services à l’environnement, menés par les décideurs publics internationaux, européens et nationaux, les associations professionnelles, les think tanks et les ONG. Ces actions sont menées conformément aux réglementations applicables, dans le prolongement de son adhésion au Global Compact. Le Groupe contribue à l’information des autorités publiques et de nombreuses autres parties prenantes, sur l’impact et les conséquences des réglementations et des politiques publiques en lien avec son activité.  En 2015, son action a porté, à titre d’exemple, sur l’économie circulaire, la révision de la réglementation en matière de déchets, et l’efficacité énergétique.
 
 
Protocole de reporting des indicateurs achats durables 2015
PDF - 251.36 KB
Ce protocole décrit les procédures à suivre pour la mesure et le reporting des indicateurs achats durables du groupe Veolia.
  • ​​Piloter les achats responsables

    La politique achats durables intègre les enjeux sociaux et environnementaux dans le processus achats et la gestion de la relation fournisseur. Cette politique contribue à améliorer la performance économique du Groupe à travers la prise en considération du coût global des produits (coût du cycle de vie des produits) et des allégements fiscaux obtenus. Elle permet d’anticiper les risques et d’engager avec les fournisseurs des démarches responsables, porteuses d’innovation et de création de valeur. Notre politique achats durables s'articule autour de trois axes.


Notre politique achats durables s’articule autour des axes suivants : 
  •  Engager les fournisseurs du Groupe et évaluer leur performance RSE : les exigences de développement durable sont progressivement intégrées dans les contrats à travers une clause dédiée. Celle-ci engage le fournisseur : 
    • au respect de la déclaration universelle des Droits de l’Homme et de la convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant,
    • au respect des règles éthiques et de droit social, notamment la conformité à toutes les réglementations impératives applicables en matière de droit du travail et les conventions de l’OIT ( travail clandestin, travail des enfants, travail forcé, etc.)
    • au respect des objectifs de la politique de prévention santé sécurité en vigueur,
    • au respect de la réglementation relative à la protection de l’environnement et à la mise en œuvre d’actions nécessaires pour réduire son impact sur l’environnement, à s’assurer que ses propres fournisseurs et sous-traitants respectent les mêmes obligations,
    • à mettre à disposition et à communiquer à Veolia sa politique d’engagement. 
       
Fin 2015, cet engagement concerne près de la moitié des contrats actifs de la base contrats du Groupe (50,3 %).

Par ailleurs, Veolia mesure la performance RSE de ses fournisseurs stratégiques à travers un système d’évaluations. Au cours des trois dernières années, les évaluations concernent 29 % des fournisseurs stratégiques du Groupe.
 
  • Intégrer des enjeux de développement durable dans les processus achats
    Charte Fournisseurs 2015
    PDF - 4.63 MB
    Cette charte présente la fonction Achats chez Veolia et définit les responsabilités et engagements que le Groupe souhaite partager avec ses fournisseurs dans le cadre de la relation qui les lie.
    La charte Fournisseurs est adressée au lancement d’une consultation. En acceptant cette charte, les fournisseurs s’engagent à respecter le processus achats, les engagements du Groupe et à se conformer aux exigences de Veolia en termes de RSE  (mise en œuvre de plans d’actions correctifs si besoin, implication dans cette démarche de leurs propres fournisseurs et sous-traitants). Les risques fournisseurs sont identifiés dès l’appel d’offre via l’utilisation d’une cartographie des risques par catégorie d’achats (critères RSE et économiques et enjeux achats). Le processus prend en compte la notion de coût global, qui, pour Veolia, fait partie des bonnes pratiques d’achats responsables : elle permet d’articuler dans une vision de long terme les dimensions économiques, environnementales et/ou sociales d’un achat. Le produit est replacé dans son environnement, au travers de ses fonctionnalités et de son cycle de vie. 
 
  • Participer au développement du tissu local
En France, dans le cadre du partenariat des activités Eau avec le réseau GESAT  et en collaboration avec la mission handicap de l’activité Eau en France, les directions achats se sont engagées depuis 2013 dans une démarche favorisant le recours au secteur du travail protégé et adapté (mise à disposition des contrats ESAT/EA signés, utilisation d’un moteur de recherche par catégorie et région, campagnes de sensibilisation auprès des demandeurs d’achats…). Pour l’exercice 2015, la dépense achats, hors taxes, enregistrée auprès du secteur du travail protégé et adapté, s’élève à 6,7  millions d’euros pour le périmètre France[1]. Par ailleurs, un indicateur permet de mesurer le poids des dépenses réinvesties dans l’économie locale. 
 
 
[1] Inclut les entités Corporate, Veolia Eau France hors SEM, SADE, Veolia Propreté, SARP, SARPI, SEDE, Veolia Water Technologies