Média
26 octobre 2015

Au Gabon, Veolia accélère ses engagements dans les domaines de l’eau et de l’électricité

Le PDG de Veolia Antoine Frérot a effectué une visite à Libreville le 22 octobre pour rencontrer le président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba. A cette occasion Antoine Frérot a réitéré le soutien du Groupe Veolia à la politique de développement de la SEEG qui s’inscrit dans le cadre du plan Gabon Emergent du président de la République.

GAF au Gabon

L’engagement a été pris d’augmenter les capacités de production et de distribution d’eau et d’électricité de sa filiale la SEEG[1] et d’accompagner une politique d’emploi ambitieuse qui appuie la stratégie de développement économique et social du Gabon.
 
D’ici janvier 2016, pour sécuriser l’approvisionnement en eau potable de Libreville, Veolia mettra en service une nouvelle station de production d’eau potable à Ntoum, à près de 40 km de la capitale,  augmentant ainsi la capacité actuelle de l’usine de 15 000 m3 par jour et qui desservira plus de 100 000 habitants supplémentaires (pour une production totale quotidienne de 215 000 m3 par jour).
 
En outre, pour améliorer et renforcer la desserte en électricité de Libreville dès la fin de l’année, 40 MW supplémentaires seront produits, soit l’équivalent de la consommation de 200 000 habitants.
 
Soutenir l’emploi des jeunes
 
Dans le cadre du développement des services de la SEEG, 120 nouveaux collaborateurs ont été recrutés en 2014, et 100 en 2015. L’engagement est maintenant d’embaucher 100 personnes supplémentaires par an dans les années qui viennent pour soutenir la croissance du Gabon et répondre aux besoins de la SEEG.
 
Cette démarche s’inscrit aussi dans le cadre des engagements du Groupe Veolia en matière de formation. La SEEG dispose d’un centre de formation faisant partie du réseau des Campus Veolia, qui vise à former aussi bien les collaborateurs de la société que les jeunes Gabonais en formation initiale. A titre d’exemple, plus de 80 000 heures de formation ont été dispensées aux collaborateurs de la SEEG en 2014.
 
 
Pour en savoir plus, lire le rapport de Veolia : " Africa & the Middle East Impact report 2014-2015 "
 
[1] Société d'énergie et d'eau du Gabon, détenue à 51 % par Veolia et assurant la distribution de l'eau et de l'électricité dans le pays.