Média
4 novembre 2015

Biomasse : le Japon choisit Veolia pour l’exploitation de deux nouvelles centrales

Veolia, en partenariat avec l’acteur majeur des services environnementaux Takeei, remporte les contrats d’exploitation de deux centrales biomasse dans la région de Tohoku au Nord du Japon, pour une durée de 20 ans.

Japon

Alimentées par des industries forestières locales, les deux centrales produiront 100 GWh d’électricité par an pour les villes de Hirakawa et Hanamaki, soit l’équivalent de la consommation de 22 000 foyers. Veolia et Takeei vont ainsi contribuer à l’augmentation de la production d’énergies renouvelables dans l’île d’Honshu[1], et permettre d’éviter l’émission de 40 000 tonnes de CO2 par an.
 
Régis Calmels

« C’est l’expertise de Veolia et sa capacité d’adaptation aux coutumes japonaises qui nous ont permis de remporter ces contrats, explique Régis Calmels, Directeur de la zone Asie chez Veolia. Le Japon, qui souhaite tripler la part d’énergies renouvelables dans son mix énergétique d’ici 2030, ouvre au Groupe de larges perspectives ».

 

Présent au Japon depuis 2002, Veolia gère l’eau et l’assainissement de plusieurs villes majeures : à Osaka et Tokyo, le Groupe accompagne 4 millions d’usagers ; à Hakone, ville thermale de renom, elle gère la totalité du service public de l’eau.




Expert mondial dans le domaine de la biomasse, le Groupe exploite déjà d’importantes centrales, notamment en Amérique du Nord  et en Irlande.
 
 
graphique 2014 - biomasse

Pour en savoir plus :

> Au Japon, L’expertise de Veolia crée la confiance
> L’expertise de Veolia dans le domaine de la biomasse 

 
 
[1] C’est la plus grande île de l’archipel japonais