Média
21 août 2015

Catastrophe de Tianjin : Veolia traitera 1 100 tonnes d’eaux usées toxiques

Suite aux explosions meurtrières survenues à Tianjin le 12 août dernier, les autorités chinoises ont missionné Veolia pour traiter 1 100 tonnes d’eaux usées toxiques.

Le 12 août dernier, des entrepôts contenant 700 tonnes de cyanure de sodium, un produit hautement toxique, ont pris feu suite aux explosions survenues dans la ville chinoise de Tianjin. Des niveaux de cyanure jusqu’à 28,4 fois plus élevés que la normale ont été relevés dans les eaux proches du lieu de la catastrophe.

Dès le 15 août, les autorités chinoises ont demandé au Centre de Traitement Intégré des Déchets Dangereux de Veolia, situé à environ 40 km du site, de réceptionner 100 tonnes d’eaux usées toxiques. 500 tonnes supplémentaires ont été livrées le 18 août, puis 500 tonnes le 20 août, soit un total de 1 100 tonnes. Ces eaux contaminées vont être conservées de façon sécurisée avant d’être traitées.

Le Centre de Traitement Intégré des Déchets Dangereux de Veolia à Tianjin, créé en 2003, a une capacité de traitement de 350 tonnes de déchets par jour. Les eaux usées toxiques seront traitées par oxydation - ce qui permet de transformer le cyanure en cyanate, beaucoup moins dangereux - , puis neutralisation.


 




Régis Calmels
Directeur de la zone Asie de Veolia

Régis Calmels, Directeur de la zone Asie de Veolia souligne que « cette intervention démontre la capacité du Groupe à réagir en cas d’événement critique. Veolia avait déjà été l’un des premiers à intervenir lors de la catastrophe de Fukushima en 2011 ».


Notons que Veolia est présent à Tianjin depuis 1997. Le Groupe y fournit l’eau potable à plus de 3 millions d’habitants, traite les déchets dangereux du port et les eaux usées d'une zone industrielle.
 

En savoir plus sur la présence de Veolia à Tianjin