Média
23 avril 2013

Contribution de Veolia Transport

Augmenter l'usage des transports collectifs pour les personnes (fréquentation, attractivité, complémentarité des modes de transport...), optimiser la dépense énergétique et carbonique des transports en ajustant avec précision les moyens aux besoins (le transport à la demande par exemple), favoriser l'évolution vers des parcs de véhicules « propres » sont les trois lignes directrices de la stratégie développée par Veolia Transport pour maximiser sa contribution à la diminution des émissions de GES.

Favoriser les transports collectifs

Un bus ou un car émet en moyenne entre 80 et 90 grammes équivalent CO2 par personne et kilomètre parcouru alors qu'une voiture particulière en émet le double. Dans cette optique, Veolia Transport propose aux autorités organisatrices des solutions afin de favoriser le transfert modal de la voiture particulière vers les transports collectifs (par exemple, la mise en place de parcs-relais).

Réduire les émissions de GES...

Au sein des réseaux gérés, sont développées :

  • la diminution de consommation de carburants (formation à la conduite économe, outils d'aide à la conduite) ;
  • la promotion, l'utilisation ou la production de biocarburants (conseil auprès des collectivités locales, utilisation de carburants alternatifs type huiles alimentaires usagées, valorisation du biogaz issu des centres de stockage des déchets et des boues de stations d'épuration).

...en mesurant l'éco-efficacité déplacement

Pour piloter ses émissions de GES,Veolia Transport a développé un indicateur, « l'éco-efficacité déplacement », estimant la quantité de CO2 évitée par les voyageurs transportés quotidiennement sur les territoires desservis. Cet indicateur est renseigné en mesurant ce que ces mêmes voyages réalisés en voiture particulière auraient émis. En 2006, « l'éco-efficacité déplacement » avait été calculée sur un périmètre restreint de réseaux urbains et interurbains pour lesquels les données et la distance moyenne parcourue par voyageur avaient été fiabilisées. En 2007, ce périmètre a été étendu à 92 % des voyageurs de Veolia Transport et 79 % des kilomètres parcourus.

En matière de transport de marchandises en ville, plusieurs initiatives sont prises comme par exemple depuis 2001 une plate-forme de distribution urbaine (Elcidis) à La Rochelle avec des livraisons en centre-ville par véhicule électrique.

Ainsi, sur le périmètre retenu en 2007, Veolia Transport a évité 3,7 millions de tonnes de CO2, ce qui représente 1,4 fois les émissions de GES résultant de son activité sur ce même périmètre.