Média
14 décembre 2010

Entretien avec Emilie Gerbaud, coordinatrice développement durable, Veolia Eau Asie-Pacifique

Emilie Gerbaud précise sa réflexion sur l'évaluation de la performance développement durable.

Vous avez entamé une réflexion sur l''evaluation de la performance de développement durable de vos opérations. De quelle manière cette démarche a t-elle été initiée ?

Afin d'assurer la mise en application du développement durable au cœur de nos opérations, nous avons travaillé en 2006 et en 2007 sur une démarche d'évaluation de la performance de développement durable de nos contrats. La méthodologie a été développée en coopération avec des consultants spécialisés et à travers la réalisation de trois évaluations pilotes. Cette démarche s'inscrit dans le long terme et sera progressivement déployée sur l'ensemble de la zone Asie-Pacifique, à compter de 2008.

En quoi cette démarche constitue un moteur pour la politique de développement durable de Veolia Water Asie-Pacifique ?

Pour Veolia Water Asia-Pacific cet outil de management interne constitue une des clés du déploiement de notre approche en matière de développement durable. Il permet tout d'abord d'identifier de manière très concrète les enjeux développement durable locaux et de traduire ainsi les engagements du Groupe à un niveau opérationnel. La réflexion engagée au sein de chaque équipe assure une bonne compréhension du sujet par nos collaborateurs. Enfin chaque évaluation débouche sur la mise en œuvre d'un plan de progrès adapté aux spécificités du site et permettant de définir une stratégie locale coordonnée sur les sujets environnementaux, sociaux et économiques.

Comment se déroule concrètement l'évaluation ?

Les interviews de nos équipes internes et de nos partenaires externes constituent le cœur de cette évaluation. Celle-ci est complétée par une analyse préalable du contexte local et des spécificités du site, ainsi que par la visite des infrastructures. L'analyse globale de nos activités - sur les aspects économiques, sociaux, environnementaux et d'impact local - et la consultation des parties prenantes externes constituent l'originalité et la richesse de ces évaluations.

Quels sont les moyens mis en œuvre pour déployer le plan d'action et assurer le suivi de la démarche ?

A l'issue de l'évaluation, l'équipe de management local définit et valide un plan d'action comprenant des objectifs à court, moyen et long terme et visant à améliorer la performance globale du site en matière de développement durableUn correspondant développement durable local est alors désigné afin d'assurer la coordination du plan de suivi qui sera mis en œuvre par les départements concernés.

Emilie Gerbaud, coordinatrice développement durable, Veolia Eau Asie-Pacifique

Emilie Gerbaud est titulaire d'une Maîtrise de Science des Affaires Internationales, spécialisation Gestion Environnementale dispensée par l'ESCP-EAP.

Elle a rejoint Veolia Water Asia-Pacific en janvier 2006 en tant que Coordinatrice Développement Durable. Sa fonction principale est de soutenir les exploitations dans l'intégration du développement durable à un niveau opérationnel et d'assurer la coordination avec Veolia Water Asia-Pacific

En tant que coordinatrice développement durable, Emilie déploie et développe une méthodologie pour évaluer localement le développement durable : la biodiversité, le changement climatique, l'achat durable et sensibiliser les exploitations au développement durable. Sa zone de travail s'étend de la Chine à l'Australie, en passant par le Japon, la Corée du Sud et le Sud-Est asiatique.