Média
22 avril 2013

Fondation Veolia Environnement : Intervention Veoliaforce en Haïti

02/04/2010

Plus de 270 000 personnes alimentées en eau potable au 2 avril 2010

Deux mois et demi après le séisme qui a touché Haïti, la Fondation Veolia Environnement est toujours mobilisée. Si les missions d'urgence se poursuivent, les équipes tentent aujourd'hui de pérenniser leur action dans une optique d'autonomisation progressive des populations locales.

Depuis le début de la catastrophe, plus de 270 000 personnes ont pu être alimentées en eau potable, grâce à l'action conjointe de Veoliaforce et de ses partenaires. La Fondation avait immédiatement réagi après le séisme en déployant 9 volontaires et plus de 30 tonnes de matériel de production et de distribution d'eau potable. Les volontaires travaillent toujours aux côtés de l'équipe de réponse aux urgences de la Croix-Rouge française, mais cette fois dans une démarche de pérennisation des projets.

Un expert réseau d'eau potable a ainsi été déployé fin mars à Port-au-Prince pour assurer la continuité de la distribution d'eau potable dans toute la ville, et assurer la pérennité des 67 points de distribution mis en place par la Croix-Rouge française pendant la première phase d'urgence.

Parallèlement, des actions de fond sont menées dans la capitale haïtienne et dans les villes périphériques. Début mars, deux expertes chimistes ont été envoyées trois semaines à Port-au-Prince afin d'appuyer les équipes locales. Leur mission principale consistait à conseiller et à renforcer les équipes de la DINEPA (Direction Nationale de l'Eau Potable). Les volontaires ont également effectué des campagnes de prélèvement grâce à des laboratoires mobiles afin de tester la qualité de l'eau, et ont mis en place un plan de surveillance. Deux autres volontaires vont lesrelayer afin d'assurer la continuité de ce projet d'ampleur.

Deux experts en réseau d'eau potable ont été déployés à Petit-Goâve, à 68 km au sud de Port-au-Prince. En appui à la Croix-Rouge française, ils ont évalué les dégâts causés sur le réseau, et ont proposé des pistes de réhabilitation aux autorités.

Le compte « séisme Haïti » ouvert par la Fondation Veolia Environnement pour recueillir les dons des salariés et des filiales est toujours ouvert. La Fondation remercie les donateurs qui, ensemble, ont permis de récolter à ce jour plus de 60 000 euros. Ces contributions seront utilisées exclusivement pour les projets de reconstruction soutenus par la Fondation, et accompagnés par des volontaires de Veoliaforce.

25/01/2010

Plus de 70 000 personnes alimentées par Veoliaforce et ses partenaires.

A la suite des évaluations conduites par les experts de Veoliaforce et l'équipe de réponse aux urgences de la Croix Rouge française, l'alimentation en eau potable a pu être organisée dans deux quartiers de la capitale, Delmas et Cité militaire, rassemblant près de 37 000 sinistrés. 24 points de distribution sont mis en place avec des réservoirs et des rampes de distribution, alimentés par camions citernes avec de l'eau en provenance d'un forage encore en fonctionnement.

Les unités mobiles Aquaforce 5000 ont été déployées pour alimenter l'hôpital haïtien Ofatma dans le quartier Cité militaire ainsi qu'un centre de santé primaire de la Croix Rouge allemande.

De leur côté, les volontaires Veoliaforce intervenant en appui d'Action contre la faim, ont installé une unité Aquaforce 5000 en centre ville (quartier Turgeau) dans l'enceinte sécurisée de la CAMEP, régie des Eaux de Port au Prince. Alimentée par une source peu turbide, cette station peut produire 120 m3 par jour et permet la distribution d'eau potable par camions dans trois quartiers du centre (Camp vert, Bois Patate et Champ de Mars) à près de 35 000 personnes.

Sur le Champ de Mars qui accueille le plus important regroupement de sinistrés de Port au Prince, les volontaires ont construit des latrines pour pallier aux problèmes d'assainissement.

A la demande d'une troisième partenaire, l'ONG Solidarités, deux tonnes de matériel de stockage et de distribution ont été conditionnées et envoyées à Haïti par la plateforme humanitaire de Veoliaforce. D'ores et déjà nous mobilisons de nouveaux volontaires pour assurer le remplacement des équipes en place.

15/01/2010

Dès le 13 janvier dernier, la Fondation Veolia a fait partir 20 tonnes de matériel d'urgence vers Haïti dans un avion cargo Iliouchine affrété par la Croix Rouge française. Il s'agit de trois unités de traitement d'eau Aquaforce 5000 pouvant alimenter 15 à 20 000 personnes.

Trois experts Veoliaforce encadrant les équipes de réponse aux urgences de la Croix Rouge sont arrivés à Port au Prince dans la nuit de samedi. Leur mission : réceptionner le matériel et procéder aux premières évaluations des besoins en eau dans les zones d'intervention qui leur sont désignées par la coordination humanitaire des Nations Unies (OCHA).
Quatre volontaires Veoliaforce de Veolia Eau Guadeloupe vont très prochainement rejoindre l'équipe Croix Rouge.

Une seconde équipe de trois volontaires intervenant en appui d'Action contre la Faim, est arrivée dimanche matin à Port au Prince et réceptionne actuellement deux unités Aquaforce 5000. Elle procède également à des évaluations de besoins en eau et en assainissement dans d'autres zones de la ville parmi les plus touchées dont celle du Champ de Mars où plus de 30 000 personnes attendent une prise en charge.

Sur la plateforme humanitaire de Noisy le Grand (93) où la Fondation stocke son matériel d'urgence, une équipe de volontaires est mobilisée en permanence depuis l'annonce du séisme et coordonne la logistique et l'approvisionnement en matériels. Plus de 30 tonnes ont déjà été conditionnées sur le site et envoyées aux volontaires sur le terrain. 7 nouvelles unités Aquaforce sont actuellement en cours d'assemblage pour répondre aux futures demandes de nos partenaires.