Média
6 septembre 2013

France : une solution Veolia Water STI pour recycler les effluents d'Essilor

Fruit d'un partenariat entre le groupe Essilor et Veolia Water STI, une nouvelle installation sur le site de l'industriel à Sézanne permet de traiter les eaux des étuves de fabrication des verres de lunettes et de les recycler directement dans le processus de production.

Après deux ans d'études et de tests, Essilor et Veolia Water STI, filiale industrielle de Veolia Water Solutions & Technologies, ont inauguré à l'automne 2011 sur le site de l'industriel à Sézanne (Champagne-Ardenne) une installation permettant de traiter les eaux de fabrication des verres de lunettes et de les recycler directement dans le processus de production (habituellement, l'eau recyclée est utilisée pour des applications
« d'utilité » comme le lavage).

Cette innovation repose sur un circuit de recyclage en boucle qui couple pour la première fois un réacteur biologique (où les bactéries détruisent la pollution organique) à un filtre membranaire céramique CeraMem™, (qui retient la biomasse solide).

Sa conception est le fruit d'une compréhension et d'une maîtrise optimales des process industriels du client et de la nature de ses effluents par Veolia Water STI.

Imported image 27257

Avec un taux garanti de recyclage de 70 %, la solution répond aux besoins d'Essilor en matière de réduction de son empreinte environnementale, en lui permettant de réduire significativement sa consommation d'eau.
Le groupe devrait la déployer à terme dans d'autres pays où le stress hydrique est important.

Ce que je retiens du partenariat, c'est un apprentissage, un échange d'homme à homme, un échange de compétences très ouvert, très transparent. C'était vraiment remarquable et je n'ai pas eu souvent un partenariat aussi fort. En termes d'apprentissage, cela montre qu'à l'avenir, chaque fois que nous voudrons développer quelque chose sur des sites industriels, nous avons certainement intérêt à ouvrir nos approches, à consulter à l'extérieur et à travailler en partenariat. C'est surement un gage, une assurance de réussite à la fin du projet.
Maurice Kohler, Directeur du site industriel BBGR/Essilor à Sézanne