Média
8 octobre 2013

Grameen Veolia Water : un projet pilote d'accès à l'eau potable au Bangladesh

Le 1er avril 2008, Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006 et fondateur de Grameen Bank au Bangladesh, et Antoine Frérot, Président Directeur Général de Veolia Environnement, officialisaient la création de la Grameen-Veolia Water Ltd., société commune destinée à fournir des solutions adaptées d'accès à l'eau potable pour les populations rurales les plus démunies du pays.

De l'eau douce en abondance mais contaminée

La nature a été généreuse avec le Bangladesh. Le pays ne manque pas d'eau douce et son sous-sol regorge de nappes phréatiques relativement peu profondes, donc facilement accessibles. Mais pour des raisons essentiellement géologiques, la presque totalité de ces nappes est contaminée à l'arsenic, dans des proportions dangereuses pour la santé.

Aujourd'hui, entre 30 et 80 millions de Bangladais sont ainsi exposés aux conséquences parfois mortelles de l'arsenicose.

C'est dans ce contexte que Grameen Healthcare (filiale de Grameen Bank) et Veolia Eau ont décidé de joindre leurs forces et leurs savoir-faire pour produire une eau potable accessible aux populations rurales défavorisées du Bangladesh.

Les principes du social business

Pour Grameen, c'est l'occasion d'appliquer à l'approvisionnement en eau potable les principes du social business établis par son fondateur Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006. Il s'agit d'adapter les mécanismes de l'économie de marché aux populations les plus pauvres pour apporter des solutions durables, plutôt que de les en exclure par l'assistanat ou des subventions non pérennes.

Conformément aux principes du social business, les objectifs de la société sont de produire des avantages collectifs et non de dégager des bénéfices au plan financier. Selon les préceptes du social business « pas de perte, pas de dividende », les bénéfices réalisés par la vente d'eau potable seront intégralement réutilisés pour développer le projet et ensuite le dupliquer dans d'autres villages.

Les équipements ont été construits localement sur la base du savoir-faire transféré par Veolia Eau aux populations locales et une dizaine d'emplois ont été créés.

Signature de Muhammad Yunus et Antoine Frérot pour la création de Grameen-Veolia Water Ltd.

Imported image 27279

Les deux premières phases du projet ont permis la desserte en eau potable des 40 000 habitants des villages de Goalmari et Padua (groupement de villages à 100 km à l'Est de la capitale Dhaka) pour leurs besoins alimentaires (boisson, cuisson des aliments). L'eau distribuée est conforme aux recommandations de l'OMS, et son prix est adapté au niveau de vie des populations.

Le réseau de distribution alimente 22 bornes-fontaines, qui donnent un accès à l'eau potable aux habitants à moins de 50 mètres de leur habitation.

À terme, le projet vise l'alimentation en eau potable de 100 000 habitants.