Média
23 octobre 2014

Hitachi et Veolia confirment leur leadership dans le dessalement à Bassora, en Irak

Après le contrat pour l’usine de dessalement de Bassora annoncé en janvier 2014, le consortium formé par Hitachi et Veolia, avec l’entreprise d’ingénierie égyptienne ArabCo, vient de se voir confier, par le Ministère des municipalités et des travaux publics irakien, la fourniture des équipements et la construction des installations de prétraitement de l’eau pour cette usine.

Pour réduire la teneur en sel de l’eau prélevée à Bassora, une ville située sur l’estuaire commun des fleuves Tigre et Euphrate, de nouvelles installations vont prétraiter l’eau qui alimentera la plus grande usine de dessalement par osmose inverse d’Irak. La production d’eau potable devrait atteindre 199 000 mètres cubes par jour.
 
 «Veolia s'est engagé à développer l'accès aux ressources et la fourniture de solutions fiables pour aider les villes à faire face à la pénurie d'eau, tout en poursuivant leur développement économique", explique Jean-Michel Herrewyn, Directeur général adjoint en charge des entreprises de spécialité mondiale de Veolia.
Hitachi et Veolia renforcent ainsi leur collaboration dans des projets d'infrastructure en eau potable qui répondent à l'augmentation de la demande dans les pays émergents.
 
La construction débute ce mois-ci, pour une livraison prévue en avril 2017.

Communiqués de presse:
> Hitachi et Veolia remportent le contrat de construction des installations de prétraitement d’une grande usine de dessalement d’eau à Bassora, en Irak
> Veolia remporte un contrat pour la construction et l'exploitation d'une usine de dessalement d'eau en Irak