Média
22 avril 2013

L'eau, un produit sous surveillance permanente

L'eau que boivent quotidiennement les consommateurs fait l'objet de contrôles sévères, depuis son prélèvement dans le milieu naturel jusqu'au robinet, afin de s'assurer qu'elle respecte les normes sanitaires édictées aux niveaux national et international.

  • En France, l'eau du robinet est l'un des produits alimentaires les plus contrôlés.
  • L'eau du robinet fait l'objet de millions d'analyses chaque année :
    - De la part des autorités sanitaires : 310 000 prélèvements donnant lieu à 8 millions d'analyses sur 800 paramètres (plusieurs centaines pour les seuls pesticides) ;
    - De la part des exploitants (contrôle du processus de production et de distribution) :
    en 2009, Veolia Eau a réalisé 3,4 millions d'analyses entre le captage de l'eau et le robinet du consommateur.
  • Pour toutes les collectivités dont elle assure le service de l'eau, Veolia Eau affiche sur internet les analyses réalisées, commune par commune.
  • En 2008, 99,5 % des contrôles sanitaires effectués sur l'ensemble des services d'eau potable se sont révélés conformes aux 59 paramètres de potabilité de l'eau (soit 0,5 % de non-conformité).
  • Un dépassement de normes ne signifie pas pour autant des risques pour la santé : les normes de qualité sont basées sur les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Elles s'appuient sur les travaux scientifiques (études toxicologiques, épidémiologiques) et sont établies avec une marge de sécurité importante, de manière à ce qu'un individu puisse boire 2 litres d'eau par jour pendant toute sa vie, sans risque pour sa santé.