Média
19 novembre 2013

La gestion globale est notre credo

En 2008, Veolia a remporté un contrat global d'une durée de vingt-cinq ans portant sur l'ensemble des opérations de collecte, recyclage, traitement et élimination des déchets du district londonien de Southwark.
Entretien avec Estelle Brachlianoff, Directeur Royaume-Uni et Europe du Nord, Veolia.

En quoi l'usine de Southwark est-elle exemplaire ?

Ce site est technologiquement à la pointe de notre savoir-faire. Mais il est aussi un lieu de vie et une source d'emplois. Ainsi, dans notre espace pédagogique, nous accueillons les enfants pour leur expliquer comment recycler et comptons sur le recrutement local pour faire tourner le centre.

Ce modèle de gestion globale semble bien apprécié au Royaume-Uni...

Cette notion de globalité comme de gestion intégrée des infrastructures est clé puisque nous maîtrisons ces deux aspects depuis longtemps au Royaume-Uni.

Pour résumer, nous traitons 120 000 tonnes de déchets et disposons d'options pour optimiser leur exploitation. Outre la production de deux types de combustibles - biogaz et combustible solide de récupération (CSR) -, nous assurons le chauffage du quartier, trions les déchets pour leur recyclage et fabriquons du compost hors site.

L'usine enregistre déjà un très bon taux de recyclage et sera capable d'atteindre un taux de valorisation des déchets de 90 %.

Quelles sont vos perspectives d'investissement au Royaume-Uni ?

Veolia est devenu un acteur majeur de l'économie verte et emploie aujourd'hui plus de 14 000 personnes au Royaume-Uni. Nous comptons y investir près d'un milliard de livres sterling dans les six prochaines années.

Le mode contractuel de financement - le PFI - semble remis en cause. Qu'en pensez-vous ?

J'imagine que vous faites allusion aux nouveaux contrats de financement PF2*. La transition ne se fera pas sans peine ! Le rapport bénéfice/risque de ces contrats n'est pas toujours bien équilibré et il nous arrive de renoncer à certains projets en raison de risques trop élevés. Quant à l'obtention des autorisations nécessaires, elle peut se révéler un véritable parcours du combattant !

Fort heureusement, le gouvernement partage nos objectifs : l'augmentation du recyclage et la réduction des volumes envoyés en décharge.

Quelles sont les opportunités pour Veolia sur le marché municipal ?

Selon moi, les opportunités liées aux PFI diminueront à l'avenir. D'autres apparaissent, comme les contrats d'organisation de services directs**, qui sont en phase de privatisation. La tendance devrait s'accélérer.

Des contrats PFI remportés par des concurrents pourraient également revenir sur le marché si leur mise en œuvre n'aboutissait pas.

* Le PF2 est une évolution du PFI qui ambitionne un rééquilibrage entre les deux parties (État/industriel).

** Dans le cadre desquels une autorité locale dispose d'une entité proposant des services.