Média
2 avril 2014

Le big data au service de la sécurité des citoyens

De la sécurisation des grands événements à celle des citoyens, il n'y a qu'un pas, franchi par le RAID et Veolia aux Jeux de la Francophonie, à Nice en septembre 2013.

Sondes Kapta 3000
Une première mondiale pour laquelle le RAID et le DCI-IT (détachement central interministériel d'intervention technique) ont étendu leur dispositif de sécurité à la surveillance de réseaux d'eau potable gérés par Veolia.

Retenue par le projet Européen SECUR'EAU* et testée à l'occasion de l'Exposition Universelle de Shanghaï en 2010, la solution technologique se compose de capteurs intelligents et autonomes en énergie, les sondes KAPTA™. Elles permettent de mesurer en permanence les paramètres essentiels de la qualité de l'eau : la pression, le chlore actif, la température et la conductivité.
 
Une surveillance 24h/24 est assurée en temps réel par les experts de Veolia qui analysent en continu ces données via un service web sécurisé. En cas d'alerte, les experts identifient l'origine et déterminent le caractère accidentel ou intentionnel de la contamination de l'eau. Et si l'évolution anormale reste inexpliquée, l'alerte est transmise sans délai au PC opérationnel du RAID et du DCI-IT pour intervention. Le RAID prend alors toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des citoyens et déjouer les attaques terroristes...
 
*SECUREAU est le projet européen "Security and decontamination of drinking water distribution systems following a deliberate contamination". L'objectif principal de ce projet est de limiter l'impact sur la population d'une privation d'eau à cause d'un réseau délibérément contaminé. Financé par la Commission européenne, ce projet implique des partenaires industriels et universitaires du Royaume Uni, de France, d'Allemagne, du Portugal, de Finlande, de Lettonie