Média
22 avril 2013

Le dessalement de l'eau de mer

72% de la surface totale de la terre est recouverte d'eau, mais 97% de cette eau est salée. La répartition des 3% restant (eau douce) est très inégale : 10 pays se partagent 60% des réserves, alors que 29 autres (en Afrique et au Moyen-Orient) font face à des pénuries chroniques. Le dessalement de l'eau de mer permet notamment d'augmenter la ressource en eau douce disponible, de fournir une solution en cas de sécheresse et de faire face aux situations de pénurie et de crise.

Les objectifs de la Recherche

Orienté essentiellement sur le procédé d'osmose inverse, l'objectif des recherches de Veolia Environnement est d'optimiser les conditions de fonctionnement de l'installation de dessalement par procédé membranaire.
La recherche s'opère notamment dans deux directions :

  • Le prétraitement de l'eau de mer pour limiter le colmatage des membranes à l'aval;
  • La réduction des dépenses en énergie pour réduire le coût du dessalement et améliorer le bilan environnemental.

Le cahier

Au sommaire

Imported image 102
  • Un enjeu stratégique, par Antoine Frérot
  • Le saviez-vous ?
  • Infos clés
  • Les objectifs de la Recherche
  • Ce qu'il faut savoir sur...
  • Zoom sur les programmes de Recherche et de Développement
  • Pour en savoir plus...