Média
23 décembre 2014

Le papier non recyclable, transformé en pâte, devient matière première pour l’industrie

Au centre de Londres, le papier non recyclable collecté parmi les déchets ménagers du quartier de Southwark est transformé en pâte appelée Pro-Fibre. Cette nouvelle matière première s’utilise dans la fabrication d’une large gamme de produits industriels comme l’isolation à base de cellulose, les emballages ou les matériaux de construction (plaques de plâtre, etc.).

Papier 2
Lancée par Veolia au Royaume-Uni, « cette nouvelle technique utilise des fibres qui n’étaient jusqu’ici  pas recyclables et qui sont désormais transformées en un nouveau produit pour un large éventail d'utilisations ! Non seulement cela contribue à l'économie circulaire, mais cela aidera aussi Veolia à améliorer les taux de recyclage au Royaume-Uni », souligne Forbes McDougall, directeur de l’économie circulaire chez Veolia au Royaume-Uni.

Pro-Fibre est produite à partir des fibres de papier qui ne peuvent pas être recyclées car elles sont contaminées par du verre, du sable, du plastique, du métal ou de la nourriture. Le processus de transformation de ces fibres comprend l'identification et la capture des fragments non-recyclables, la mise en pâte, le nettoyage, le contrôle et le pressage mécanique.
 
Veolia va traiter 20 000 tonnes de papiers contaminés dans son usine de Sheffield pour produire 14 000 tonnes de Pro-Fibre par an. Avec un partenaire spécialisé de l'industrie de la fibre, le premier lot de pâte sera sur le marché début 2015.
 
  • etape 1 - collecte
  • etape 2 - papier
  • etape 3 - pate à papier
  • etape 4 - ballot
  • etape 5 - ballots

Voir plus d'informations sur le site Veolia UK (en anglais):
> http://www.veolia.co.uk/media/media/veolia-transforms-non-recyclable-paper-new-products
> http://www.veolia.co.uk/pro-fibre