Média
3 février 2011

Le partenariat Grameen-Veolia Eau à Goalmari (Bangladesh)

Veolia Eau et la Grameen Bank ont créé une société commune. Sur la base du modèle économique du social business initié par le prix Nobel de la paix Muhammad Yunus, les deux partenaires ont pour objectif d'apporter de l'eau potable à 100 000 bangladais d'ici à fin 2012.Selon les préceptes du social business « pas de pertes, pas de dividendes », cet investissement sera remboursé par les factures d'eau réglées par les habitants, ce qui permettra ensuite de lancer des projets analogues ailleurs.

Le partenariat

Le principal objectif de cette coopération consiste à trouver une solution au problème d'approvisionnement d'eau potable.

En apportant son expertise en matière de traitement des eaux, Veolia explicite sa volonté à vocation internationale d'améliorer la qualité de vie urbaine. De son côté, le social business permet d'établir un modèle de gouvernance adapté à une population démunie et dépourvue d'infrastructures publiques.
Financée à parts égales par Veolia Water AMI et Grameen Healthcare, cette société commune a pour ambition d'exploiter plusieurs usines de production et de traitement de l'eau. Les habitants pourront s'alimenter en eau à un prix calculé en fonction de leurs capacités financières. L'intégralité des bénéfices sera réinjectée dans le projet pour financer son expansion.

Les défis relevés

Avec cet accord, Veolia Eau explore une nouvelle voie pour contribuer à la réalisation des objectifs du Millénaire définis par les Nations-Unies. En effet, au Bangladesh une solution spécifique au problème d'approvisionnement d'eau potable est nécessaire parce que l'immense majorité des nappes phréatiques se révèle, pour des raisons géologiques, contaminée par l'arsenic dans des proportions souvent dangereuses pour la santé.

Pour cette première usine, l'approvisionnement se fera depuis le fleuve bordant le village de Goalmari. Grâce aux compétences partagées dans le partenariat Grameen-Veolia Water, un traitement rendra l'eau potable et sera distribuée à travers un réseau dédié jusqu'à des bornes-fontaines. Ce mode de distribution est adapté à la population avec des tarifs équitables.

« L'engagement de Veolia Eau à trouver des solutions pour les personnes qui n'ont pas accès à l'eau potable est au cœur de la stratégie de notre entreprise. »
Antoine Frérot, Président Directeur Général de Veolia Environnement

Les enjeux à long terme

Ce partenariat original contribuera à l'intégration des populations dans l'économie locale en apportant une solution immédiatement opérationnelle et efficace en réponse à un besoin fondamental.
En stimulant économiquement la région, le projet établit un pont entre les entreprises partenaires et la population démunie pour un gain mutuel. Au-delà du service rendu en eau potable, il s'agit aussi d'investir dans la sensibilisation et l'éducation de la population à propos des normes d'hygiène. Un projet qui s'étendra aux régions voisines, ouvrant la voie au développement d'infrastructures durables.