Média
26 juin 2014

Les Nations Unies récompensent le projet camerounais d’eau pour tous MODEAB, soutenu par la Fondation Veolia

Le 26 juin, à Séoul, le projet MODEAB mis en œuvre à Bangangté, Cameroun, a reçu le prix d’excellence des Nations Unies pour les services publics.



 Chaque année, le Forum des Nations Unies pour le service public célèbre la valeur du service public pour la communauté. C’est aussi l’occasion d’une cérémonie récompensant des projets innovants en termes de gouvernance et de service rendu à la population. 
Consultez la brochure du projet MODEAB
PDF - 1.92 MB
Maîtrise d’Ouvrage Durable dans les secteurs de l’Eau et de l’Assainissement dans la Commune de Bangangté, Cameroun
Cette année, à Séoul, parmi les primés, le projet MODEAB (maîtrise d’ouvrage durable dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement à Bangangté) a reçu le prix d’excellence des Nations Unies pour les services publics, dans la catégorie « Amélioration du service rendu aux populations ».

Ce projet, que la Fondation Veolia accompagne depuis 2007 à la fois financièrement et en mécénat de compétences, a permis d’améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement d’une grande partie des 150 000 habitants de la commune, mais surtout de mettre en place les conditions essentielles à sa pérennité en renforçant  les capacités de gestion, d’organisation, de maîtrise d’ouvrage et de suivi-évaluation des acteurs communaux et locaux.
 
news - Modeab


Afin de créer ce véritable service public de l’eau, la Fondation a ainsi envoyé des experts volontaires sur place  pour aider à construire les ouvrages d’un côté, et organiser le service de l'eau de l’autre, en définissant les rôles et les tâches des acteurs concernés (commune, petits exploitants, usagers de l'eau…).

Sur chacun des villages de la commune de Bangangté, les volontaires ont, par exemple, supervisé les travaux, formulé des recommandations pour les chantiers futurs, ou dispensé des formations techniques auprès des futurs exploitants des ouvrages.

Et pour soutenir financièrement, la Fondation a su convaincre d’autres partenaires, comme l’Association internationale des maires francophones (AIMF), le syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (SIAAP) ou l’Agence de l’Eau Seine-Normandie.
 

Pour plus d’informations sur le Forum et la cérémonie organisés par les Nations Unies