Média
9 octobre 2013

Mauritanie : la Sade achève un chantier exemplaire

Fin 2010, les installations du projet Aftout Essahli, destiné à renforcer l'approvisionnement en eau potable de la capitale mauritanienne Nouakchott à partir du fleuve Senegal, ont été inaugurées en présence des officiels du pays.

La Sade achevait là le plus grand chantier qu'elle ait jamais réalisé

Imported image 27261

Mission accomplie pour la Sade sur le projet Aftout Essalhi : en 36 mois, elle a mobilisé ses équipes - parfois jusqu'à 650 personnes travaillant en simultané - pour réaliser l'important lot de travaux qu'elle avait remporté en 2007.

Il s'agissait de poser les conduites entre l'Aftout, lieu du pompage dans le fleuve Sénégal et l'usine de prétraitement de l'eau, puis les 170 km de canalisations enterrées permettant de transférer 170 000 m3/j d'eau potable de cette usine à Nouakchott la capitale.

Inaugurées fin 2010, ces installations permettent de satisfaire la demande à l'horizon 2020. Et même 2030, si on tient compte de leur capacité d'évolution à 226 000 m3/jour.