Média
18 septembre 2015

A Rennes (France), le recyclage des matelas crée des emplois

Bernard Harambillet, directeur général France de l’activité Recyclage & Valorisation des déchets de Veolia, et Daniel Boujard, président d’Envie 2E Recyclage Bretagne, ont inauguré à Rennes l’unité de traitement des matelas usagés de la région Ouest. Ce projet créera 14 emplois pour des personnes en insertion et permettra de recycler jusqu’à 90% des matelas, dans une boucle d’économie circulaire.

Envie - démantèlement de matelas

Veolia et le réseau d’insertion Envie ont été retenus par Eco-mobilier, l’éco-organisme regroupant les fabricants et distributeurs de matelas en France, pour créer une unité de recyclage de matelas du Grand Ouest. Veolia apporte son expertise industrielle, Envie 2E Recyclage Bretagne son expertise en matière d’insertion. Initialement, cette unité recyclera 4 000 matelas par mois. Une fois réimplantée sur le site rennais de Veolia, elle sera capable de traiter jusqu’à 7 000 tonnes par an.
 

 

14 personnes en insertion seront formées et accompagnées.

Pour sécuriser les conditions de travail des salariés et garantir la qualité de la matière valorisée, Veolia prévoit une chambre d’hygiénisation des matelas qui traitera 120 matelas avec un brouillard de produit désinfectant. Les enveloppes « mousse » des matelas désinfectés seront ensuite découpées sur une chaîne de tronçonnage horizontal, et les enveloppes « ressorts » avec un couteau circulaire électrique.
 
90 % des composants d’un matelas (métal, mousse, latex, textile…) seront recyclés pour l’industrie automobile, l’ameublement, la construction et la fabrication de matelas.

 Ce projet, au carrefour de l’économie circulaire[1] et de l’économie sociale et solidaire, créera 14 emplois locaux.
 
Envie - démantèlement de matelas






 
Bernard Harambillet

« Avec notre partenaire Envie, nous sommes fiers de ce projet qui associe dans un cercle vertueux économie circulaire et économie sociale et solidaire. Cette unité de valorisation de matelas, la première pour Veolia en France, consolide le positionnement du Groupe en tant que producteur de référence de matières premières recyclées pour la filière meubles », explique Bernard Harambillet, directeur général France de l’activité Recyclage & Valorisation des déchets de Veolia.

 

 > Lire l’étude sur l'économie circulaire et le PIB britannique : « The circular revolution. An Imperial College London report commissioned by Veolia »
 
 
[1] L’économie circulaire est une source d’emplois potentiels : Ainsi, d’ici 2030, ce sont entre 1,4 et 2,8 millions d’emplois qui pourraient être créés en Europe grâce à sa mise en place, selon European Union’s Resource Efficiency Platform.