Média
10 octobre 2014

Rénovation de la Tour Eiffel : plus de 80 % des déchets valorisés.

L’un des monuments les plus visités au monde, avec 7 millions d’entrées payantes par an, vient de finir le réaménagement de son premier étage.

Tour Eiffel - Trocadéro

 

Deux ans et demi de travaux pour la Dame de Fer qui fête ses 125 ans cette année, et 250 tonnes de déchets issus des travaux, dont 83% ont été recyclés par Veolia.

Tour Eiffel - plateforme

Pour opérer ce site extrêmement fréquenté et répondre aux exigences d’accueil quotidien, Veolia a dû mettre en œuvre des mesures de sécurité importantes.

L’entreprise a ainsi récupéré les déchets avant de les transporter dans ses centres de tri le matin de 7h à 9h avant l’ouverture au public, en utilisant une plateforme de 160 m² et d’une capacité de 9 tonnes pour descendre les gravats.

 

Tour Eiffel - Benne - veolia


Une fois reçues dans les centres de tri, les matières sont isolées. «Ensuite, le bois est broyé, le plastique compressé, les gravats regroupés en fonction de leur qualité», précise Dominique Bar, directeur du tri et de la valorisation de Veolia, en Ile-de-France.


Cette gestion au plus près du chantier de la Tour Eiffel a permis de valoriser plus de 80 % des déchets dans les centres Veolia qui ont une capacité de tri de 30 tonnes par heure.

 

Les déchets des travaux sont devenus : 

tour Eiffel - Recyclage - illustration

 

250 tonnes

de déchets issus
des travaux

83%

des déchets 
recyclés

30 tonnes

de tri
par heure