Média
3 mai 2016

Séisme en Equateur : Veolia mobilisé pour fournir l’eau potable aux populations

Depuis le séisme - d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter - survenu samedi 16 avril dans le nord de l’Équateur, Veoliaforce et les équipes locales d'Interagua, filiale de Veolia se sont mobilisées en urgence pour fournir de l’eau potable aux populations et pour remettre en service la station de traitement d’eau de Manta.

  • Equateur 1
  • Equateur 2
  • Equateur 3
  • Equateur 4
  • Equateur 5
  • Equateur 6
  • Equateur 7

L’épicentre du séisme s’est produit au nord de l’Equateur, dans les provinces de Manabí et d'Esmeralda, où les villes de Portoviejo, Manta, Bahía de Caráquez et Pedernales ont été les plus touchées.
Dès le 16 avril, Interagua a mis à disposition des populations locales 26 camions citernes d’eau potable. Puis une équipe de 16 experts locaux de Veolia et d'Interagua, dont 7 ingénieurs, a remis en service l'usine de traitement d’eau de la ville de Manta, au nord de Guayaquil, et rétabli l'eau potable à Manabi. Une seconde équipe Veolia s’est coordonnée avec la Senagua[1] pour inspecter l'usine de traitement des eaux d’Estancilla à Sucre, qui alimente les villes de Bahia de Caraquez, San Vicente, Calceta, Junin et Tosagua. L’usine de traitement d'eau de Chone sera également inspectée.
Guayaquil a également été affectée par le séisme, dans une moindre proportion. Interagua en charge de la concession d’eau de la ville, a réussi à normaliser le service d’eau potable en moins de 12 heures.
Le maire de Guayaquil Jaime Neblot a publiquement remercié Veolia pour son soutien concret aux populations affectées par le séisme.
 
Répondant à la demande d’assistance internationale lancée par les autorités équatoriennes, le Ministère français des affaires étrangères a affrété le 23 avril un avion avec 30 militaires de la Sécurité civile. Veolia s’est associée à cette mobilisation en mettant à disposition trois nouvelles unités mobiles de traitement d’eau Aquaforce - fournies par la fondation Veolia - et 5 ingénieurs volontaires.
Actuellement, 2 unités mobiles Aquaforce 500 produisent 40 000 litres d’eau par jour pour alimenter la commune de Calcetta (22 000 habitants) dans la province de Manabi. Et une unité Aquaforce 5000[2] produit 40 000 litres d'eau supplémentaires par jour pour alimenter par camions citernes des villages situés dans un rayon de 30 km autour de la catastrophe. Une seconde Aquaforce 5000 alimentera prochainement une commune voisine de Calcetta.
Aux côtés des militaires, les volontaires de la fondation Veolia assurent la production d’eau potable et sa distribution aux populations.
 
Aquaforce 5000 - FR













 

En savoir plus :
- La fondation Veolia et l'urgence humanitaire

 
[1] Senagua est l'autorité publique en charge de gérer les ressources en eau de l’Equateur.
[2] Aquaforce 5000 est capable de fournir 20 litres d'eau potable par personne et par jour à une population de 5 000 personnes.