Média
1 décembre 2014

Sommet mondial du Social Business le 27 novembre à Mexico.

Veolia, aux côtés des acteurs mondiaux du Social Business, pour élaborer des solutions de lutte contre la pauvreté.

Inde - Femmes à un point d'eau
Muhammad Yunus, l’inventeur de la micro finance et du modèle de développement de « Social Business »réuni à Mexico de nombreux acteurs - gouvernements, collectivités locales, ONG, entreprises et chercheurs - pour imaginer des solutions nouvelles de lutte contre la pauvreté à l’échelle des territoires. Eric Lesueur, directeur en charge de l'incubation des nouvelles offres de Veolia, a partagé l’expertise et les projets innovants du Groupe lors de la table ronde « Les entreprises sociales pour façonner le monde de 2020 ».

Le principe de « L’entreprise sociale », selon Muhammad Yunus, est de concilier l’objectif social, la viabilité économique sans pertes ni dividendes, et le souci de l’environnement. Dans la région de Dhaka au Bangladesh, où les nappes phréatiques naturellement polluées à l’arsenic créent de graves problèmes de santé publique, Veolia a initié avec Muhammad Yunus en 2010, une entreprise sociale - la Grameen Veolia Water Ltd - pour fournir de l'eau potable à 100 000 Bangladais, avec une péréquation tarifaire entre populations urbaines et rurales.
 

« A l’horizon 2020, l’enjeu pour l’économie sociale et solidaire est d’utiliser de mieux en mieux la performance d’entreprise que peut apporter un Groupe comme Veolia pour résoudre des problèmes sociaux sur chaque territoire, a souligné Eric Lesueur. Veolia, parce qu’elle a plus que les autres une expérience et une capacité à développer une activité à long terme sur les territoires, est un partenaire actif de l’initiative de Muhammad Yunus».