Média
22 janvier 2015

Sultanat d’Oman : l’usine de dessalement de Sur augmente sa production d’eau potable de 51 000 m3 par jour

Veolia en partenariat avec la compagnie nationale Oman Power and Water Procurement Company (OPWP) a célébré l’extension du contrat de l’usine de dessalement de Sur.

51 000 m3 vont ainsi se rajouter aux 80 000 m3 produits quotidiennement par l’usine de Sur, le premier projet de dessalement indépendant en Oman. Les deux partenaires fêtent à cette occasion le 100 millionième m3 d'eau potable produit par l’usine.
 
Oman - usine de Sur

 

«Nous sommes ravis de travailler sur l'extension de cette usine qui permet à Veolia de démontrer une fois de plus son solide engagement pour Ressourcer le monde », a commenté Xavier Joseph, directeur général de Veolia Pays du Golfe.

A 160 km au sud-ouest de Mascate, Veolia lutte contre l'épuisement des ressources en eaux en traitant chaque jour plus de 200 000 m3 d'eau de mer. 350 000 habitants de la région de Sharqiyah sont ainsi alimentés par l’usine de Sur qui produit chaque jour 80 000 m3 d'eau potable par « osmose inverse ».

L’usine recycle plus de 97% de l'énergie utilisée pour le traitement, ce qui représente une économie de l’ordre de 40% par rapport à une installation classique. L'eau de mer est acheminée depuis 28 « puits de plage » et extraite jusqu’à 80 m de profondeur. Ce procédé à forte pression (60 bars) permet de supprimer l’étape de pré-traitement chimique, garantissant ainsi un impact minimal sur les écosystèmes marins et côtiers.

 

  • Oman - Sur - 1
  • Oman - Sur - 2
  • Oman - Sur - 3
  • Oman - Sur - 4
  • Oman - Sur - 5


Osmose inverse

L’eau est ensuite traitée par une succession de filtres pour éliminer les particules et le sel. Les membranes d'osmose inverse garantissent un produit final conforme aux normes internationales de l'eau potable les plus strictes. L’eau est ensuite reminéralisée pour devenir potable. 
 

Pour en savoir plus sur le dessalement :