Média
9 septembre 2013

Traiter l'eau au naturel

Découvrez la première station « Organica » en fonctionnement en France, au Lude dans la Sarthe.

Située en bordure de la ville du Lude, la nouvelle station Organica de traitement des eaux usées du Lude (Sarthe) est une serre de 235 m2 qui s'élève sur un terrain bordé de champs et à 200 m d'habitations.

Le système Organica a été développé en Hongrie, où il compte de nombreuses références dans des municipalités hongroises, de même qu'en Autriche, Pologne et deux en Chine.

Ce système innovant et performant de traitement des eaux usées associe les derniers développements en matière d'ingénierie écologique et les technologies de traitement conventionnelles. Organica FBRTM s'appuie ainsi sur des traitements par boues activées dans différents bassins placés en dessous de la serre.

MSE, filiale de Veolia Eau Solutions & Technologies s'est immédiatement intéressé au potentiel d'une technologie utilisant le végétal de façon intelligente et offrant une qualité d'eau rejetée conforme aux exigences réglementaires et qui permet une économie d'énergie intéressante par rapport à une station classique.

Première réalisation Organica en France, la station de traitement du Lude a une capacité de 6000 équivalent habitants ; elle a été mise en service en décembre 2009.

Dotée d'une grande sensibilité environnementale, l'équipe de la Ville du Lude a en effet compris et approuvé l'atout environnemental de la technologie Organica FBRTM, qui permettait en outre de répondre à un impératif majeur pour la collectivité : obtenir une qualité d'eau de rejet supérieure à celle exigée par la règlementation européenne.

Fonctionnement général d'Organica FBR™

Imported image 27268

(Iffendic - Northwest)

Fixées dans un lit de billes d'argile de 30 cm d'épaisseur, différentes espèces de plantes tropicales possédant des systèmes de racines très développées sont installées dans des casiers métalliques, sous le niveau d'eau des bassins d'aération et servent de support à une culture fixée sur leurs racines : le système racinaire traverse cette couche pour trouver sa nourriture dans les effluents à dépolluer.

Le principe est d'améliorer les phénomènes naturels mis en œuvre dans l'épuration de l'eau en faisant interagir des organismes vivants capables de digérer une partie de la pollution organique. Les racines des plantes, en baignant dans les bassins biologiques, vont y créer un milieu récepteur idéal pour les bactéries et autres organismes vivants (protozoaires, zooplanctons, vers, escargots, coquillages ....). Ces êtres vivants s'y développent spontanément pour certains ou proviennent de boues de zones humides, apportés dans les ouvrages de traitement lors de la mise en route de la station d'épuration.

Organica FBRTM reconstitue ainsi un écosystème de plusieurs centaines d'espèces (plantes, animaux, bactéries...) capables de s'autogérer et de capter leur énergie en présence d'air et à partir du soleil, ce qui permet de maximiser la dégradation biologique des contaminants.

L'écosystème développé va évoluer au fur et à mesure du traitement de l'eau et de sa teneur en matière organique disponible. Cette série de milieux écologiques en cascade, s'auto régulant, permet de créer un excellent système de traitement, robuste et nécessitant peu d'entretien. Sous les conditions climatiques européennes, une serre permet d'assurer une température ambiante d'au moins 6 à 8°C, nécessaire pour conserver les végétaux.

L'espace, clos mais ventilé, bénéficie d'une brumisation pour la bonne santé des végétaux qui filtrent les effluents et les gaz produits par la décomposition des polluants organiques.