Média
7 novembre 2014

Un écran tactile Veolia pour trier les déchets

Veolia innove avec deux technologies majeures dans le secteur du recyclage : le pré-tri des déchets par couleur et par matière, et le tri télé-opéré par écran tactile.

Deux technologies brevetées Veolia permettent de trier les déchets sans les toucher dans le nouveau centre de tri d’Amiens, en France, qui vient d’être inauguré : Sur la chaîne de tri, les emballages en plastique -briques alimentaires, flacons et bouteilles-, sont pré-triés automatiquement en fonction de leur matière et de leur couleur.
 
Tri-déchet-écran-tactile

Ensuite, les images des déchets les plus nombreux apparaissent sur un écran tactile. L’opérateur n’a plus qu’à toucher l’image des déchets à éliminer, des bouteilles d’eau par exemple, pour qu’ils soient automatiquement éjectés de la chaîne, grâce à des jets d’air. Une réelle avancée pour la sécurité des opérateurs de tri qui ne sont plus en contact avec les déchets.

 
2557




Bernard Harambillet
Directeur général Veolia France Recyclage & Valorisation des déchets

« Ces deux innovations améliorent la qualité des produits triés. C’est une étape clé pour transformer les déchets en matières premières secondaires » souligne Bernard Harambillet, Directeur général Veolia France Recyclage & Valorisation des déchets. 


Permettant effectivement de valoriser 6% d’emballages ménagers supplémentaires par rapport à un tri manuel, ces deux innovations contribuent à une économie plus circulaire. Elles s’inscrivent par ailleurs dans la lignée des exigences de la Loi sur la transition énergétique qui fixe l’objectif de recyclage des déchets non dangereux à 60 % en 2025 contre 51 % aujourd’hui.


Alain Gest 
Député de la Somme, et Président d’Amiens Métropole.

Nous avons le devoir de laisser aux générations futures les outils d'un développement qui n'est pas encore devenu pleinement durable. L’inauguration du nouveau centre de tri que nous réalisons aujourd’hui y contribuera sans doute demain” explique Alain Gest, Député de la Somme, et Président d’Amiens Métropole. 


A l’avenir, d’autres matières pourront être triées avec ces technologies. Selon Bernard Harambillet, « cette innovation ouvre la voie d’une nouvelle génération de centres de tri ».