Média
3 février 2016

Veolia acquiert Kurion et développe une filière intégrée d’assainissement et de traitement des déchets nucléaires faiblement radioactifs

En intégrant les expertises et technologies de la société américaine Kurion, Veolia complète son offre pour l’industrie nucléaire et dispose désormais de l’ensemble des solutions et savoir-faire en matière d’assainissement des équipements nucléaires et de traitement des déchets faiblement et très faiblement radioactifs.

Antoine Frérot - William Gallo


En 2013, Veolia signait un accord général de collaboration avec le Commissariat à l’Energie Atomique et aux énergies alternatives (CEA) et créait ASTERALIS, filiale spécialisée dans la caractérisation des déchets et l’évaluation des installations nucléaires.

Aujourd’hui, le Groupe poursuit son ambition dans le domaine nucléaire et acquiert Kurion, la start-up californienne spécialiste des technologies d’assainissement nucléaire, qui a permis de stabiliser la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

Veolia dispose déjà d’un savoir-faire unique dans la gestion des sites sensibles, à travers ses filiales spécialisées ASTERALIS, Veolia Water Technologies, SARP Industries et GRS Valtech. En intégrant les expertises et technologies de Kurion, le Groupe complète son offre dans le domaine nucléaire et développe une filière industrielle pour l’assainissement des équipements nucléaires et le traitement des déchets nucléaires faiblement et très faiblement radioactifs.

 

Assainissement des équipements irradiés

Cliquez pour agrandir 

Antoine Frérot

Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia, a déclaré : « L’intégration de Kurion et de ses collaborateurs au sein de Veolia va nous permettre de développer une filière intégrée de premier plan pour l’assainissement des équipements nucléaires et le traitement des déchets faiblement et très faiblement radioactifs dans le monde. Avec l’ensemble des expertises et solutions indispensables au traitement de ce type de déchets, notre Groupe confirme ici ce qu’il a toujours été : un pionnier en matière de traitement et valorisation des déchets et des ressources. »

 

William Gallo


« Avec Veolia, Kurion a trouvé le partenaire idéal pour accélérer sa croissance et développer ses offres et ses activités sur de nouveaux marchés. La combinaison des deux entreprises crée un acteur majeur sur le marché de l’assainissement nucléaire », ajoute William Gallo, Directeur général de Kurion.


 




Fondée en 2008 et basée à Irvine en Californie, Kurion propose des solutions pour l’assainissement et le démantèlement nucléaires, ainsi que le traitement des déchets radioactifs. Ses activités s’articulent autour de trois pôles d’expertises : la séparation, la stabilisation et les technologies robotiques d’accès en milieu confiné. Kurion est présent aux Etats-Unis (Californie, Washington, Colorado, Idaho et Texas), au Royaume-Uni et au Japon. En particulier, elle est le seul opérateur international à intervenir à ce jour à Fukushima pour le compte de l’opérateur japonais Tepco. En forte croissance depuis sa création, la société emploie plus de 200 personnes. L’entreprise fait partie en 2015 du classement Global Cleantech 100 du Cleantech Group, qui regroupe les cent entreprises du monde les mieux positionnées et le plus innovantes en matière de technologies “propres”. 


 

Veolia Kurion faits marquants
 


Pour en savoir plus : 

> communiqué de presse, le 3 février 2016 : Avec l’acquisition de Kurion, Veolia développe une filière intégrée d’assainissement des équipements nucléaires et de traitement des déchets nucléaires faiblement radioactifs.
> Voir en replay l'interview d'Antoine Frérot sur BFM TV (Good Morning Business du 04/02/2016)