Média
28 octobre 2014

Veolia à Think Asia Think Hong Kong

A l'occasion de l'événement «Think Asia, Think Hong Kong » au carrousel du Louvre, Antoine Frérot, PDG de Veolia, a présenté les opportunités pour Veolia d'une présence à Hong Kong.

En 2000, Veolia a implanté son siège régional à Hong Kong, carrefour commercial et financier de l’Asie, idéalement situé par rapport aux 3 principaux pays d'implantation du Groupe sur le continent: la Chine (Mainland), la Corée et le Japon. 
Hong kong


Veolia exerce par ailleurs ses 3 métiers à Hong Kong même au travers de 4 contrats principaux : le traitement des déchets chimiques (100 000 tonnes par an), la décharge des nouveaux territoires du Sud-Est (36 % des déchets de Hong Kong), l’usine d’incinération des boues (capacité de 2 000 tonnes de boues valoriseés chaque jour sous forme de chaleur et d’électricité), et le réseau de froid de Kai Tak.

 
Antoine Frérot - portrait




Antoine Frérot
Président-direction général de Veolia
 

« Veolia emploie près de 190 000 salariés dans le monde dont 26 000 en Asie-Pacifique, précise Antoine Frérot. Les contrats de long terme que nous opérons sur Hong Kong nous permettent de bâtir des relations de confiance dans la durée. En 2000, notre chiffre d’affaires en Asie était de 50 M€. Aujourd’hui, il s’élève à 1 Md€ ».

Usine de traitement des boues à Hong Kong
L’usine du XXIème siècle : concilier écologie urbaine et art de vivre


L’environnement est l’un des secteurs où la coopération économique entre le territoire de Hong Kong et la France va croissant: améliorer l’efficacité énergétique des équipements urbains et des industries ou utiliser de nouvelles sources d'énergie font partie des priorités de la ville.