Média
23 octobre 2013

Vers une chaleur 0 % fossile

Entretien avec Gunnar Peters, directeur général de Borås Energi och Miljö (BEM).

Nous sommes à la fin du XIXe siècle et le BEM utilise déjà l'énergie renouvelable pour la ville. Pourquoi un tel choix, que l'on qualifierait d'écologique avant l'heure ?

Imported image 27574

© Borås Energi och Miljö

En 1900, Elektra, notre tout premier site municipal, produit de l'électricité. Mais pour faire face au succès de la demande d'un nouveau confort, nous choisissons tout naturellement une source locale d'énergie et construisons quatre centrales hydroélectriques. Des installations remarquables toujours en activité ! Mais au fil des ans, la population augmente et nous contraint à ouvrir un autre site de production.

Dès 1948, la Suède découvre le chauffage urbain et l'idée de produire simultanément de l'électricité et de la chaleur prend forme avec une centrale de cogénération. Inaugurée en 1965, elle utilise une chaudière au fioul qui fonctionne toujours. Au même endroit, nous aménageons également un site de destruction propre de déchets domestiques.

Arrivent les crises de 1973 et 1979...

Pour en finir avec notre dépendance au pétrole, nous avons envisagé d'utiliser des biocombustibles et mis au point des chaudières à biocombustibles. Il fallait alors compléter avec un peu de charbon...

Mais dès 2005, avec la centrale de Ryaverket, les nouvelles chaudières biomasse ont constitué une avancée décisive pour produire une énergie encore plus « verte ».

Quelle est votre recette pour combiner énergie et déchets domestiques ?

Une pointe d'innovation et un soupçon d'optimisation permanente, le tout animé par nos équipes municipales, en étroite collaboration avec des spécialistes venus du monde académique comme de l'institut de recherche technique national. Nous tissons également des partenariats stratégiques avec des groupes internationaux, comme Dalkia.

Qu'en pense la population de Borås ?

Pour tendre vers le « zéro énergie fossile », nous sensibilisons par des campagnes thématiques. Particulièrement les jeunes, prescripteurs efficaces de bonnes pratiques auprès de leurs parents. Comme nous comptons des cultures différentes parmi la population, notre information sur l'environnement et l'énergie est concrète et pédagogique. Enfin, nous sponsorisons un centre scientifique et remettons annuellement des trophées récompensant nos « héros de l'environnement ».

Et vous êtes devenus une référence mondiale !

Chaque année, nous accueillons quelque 2 500 personnes de toutes nationalités, désireuses d'en savoir plus sur notre expérience et notre expertise.

Pour remplir notre mission de conseil international, nous sommes même en train de créer une filiale dédiée !