Média

Appel d'offres du Syndicat des Eaux d'Ile-de-France (SEDIF)

24 juin 2010

Le Syndicat des Eaux d'Ile-de-France (SEDIF) a annoncé aujourd'hui avoir attribué à Veolia Eau le contrat de délégation de son service public de production et de distribution d'eau potable pour une durée de 12 ans. Dans le nouveau périmètre d'activités défini par le SEDIF, la délégation, qui prend effet au 1er janvier 2011, représente un chiffre d'affaires cumulé d'environ 3 milliards d'euros.

Le SEDIF est le premier service d'eau potable en France et l'un des premiers dans le monde par les volumes distribués et la population desservie : en 2009, environ 250 millions de mètres cubes ont été distribués à plus de 4,3 millions d'habitants répartis sur 144 communes de la région parisienne. C'est aussi un service complexe, par ses dimensions (8 800 kilomètres de canalisations) et aussi en raison de la qualité de la ressource en eau disponible, l'eau des rivières (eau de surface), qui nécessite des traitements particulièrement poussés.

Délégataire actuel du SEDIF, Veolia Eau a mis au point sur ce territoire des solutions innovantes qui font d'ores et déjà des installations du Syndicat et des services proposés des références mondiales (nanofiltration à Méry-sur-Oise, « véhicule communicant » pour la gestion des interventions,...).

Dans son offre, placée sous le signe de l'ambition responsable et de l'innovation utile, Veolia Eau propose au SEDIF des solutions et une organisation qui placeront ce service emblématique au plus haut niveau de qualité sur le plan technique mais aussi social et environnemental :

  • Le service de l'eau disposera d'un centre de pilotage unique, le ServO, qui aura en charge l'optimisation de la production, de l'entretien du réseau et des interventions urgentes, la gestion des réponses aux clients et la maîtrise des risques ;
  • des efforts considérables sur les consommations d'énergie et la gestion des rejets assureront un service « zéro carbone », première mondiale pour un service d'eau ;
  • la « traçabilité » de l'eau sera mise en œuvre, sur le modèle des produits agroalimentaires, garantissant aux consommateurs une surveillance constante de la qualité sanitaire de l'eau ;
  • le télérelevé de 3ème génération, Téléo, sera déployé en 5 ans. Il proposera aux usagers un suivi précis de leur consommation et facilitera toute détection de fuite ;
  • la relation clientèle sera renforcée avec des services adaptés aux différentes catégories d'usagers et une concertation poussée avec le public. Une marque - Clario - sera créée pour mieux identifier ce nouveau rapport du service public à ses consommateurs ; 
  • le service public de l'eau sera attentif aux plus démunis avec un programme social appelé « Eau pour tous » : 1% des recettes de vente d'eau y sera consacré (2,5 millions d'euros par an).

Une baisse significative du prix de l'eau est également proposée, grâce à une nouvelle organisation et aux efforts de productivité de l'entreprise.

Au total, ce contrat démontre l'efficacité du modèle de délégation, au bénéfice des collectivités locales comme des consommateurs, combinant un engagement de performance additionnelle tout au long de la durée du contrat au meilleur prix. Le respect des engagements d'efficacité et de qualité de service conduira à un ajustement à la hausse ou à la baisse de la rémunération de l'opérateur.

Les innovations mises au point par Veolia Eau pour cette importante consultation permettront d'élever le niveau de service proposé par l'entreprise à l'ensemble de ses clients.

C'est avec une grande satisfaction que Veolia accueille cette décision. C'est un service public refondé et projeté dans l'avenir, avec plusieurs premières mondiales, que l'entreprise propose au Syndicat des Eaux d'Ile de France. Cette capacité d'innovation et de remise en question a permis d'offrir un rapport qualité prix optimisé, conservant ainsi son statut de référence à ce service public majeur
Antoine Frérot, Directeur Général de Veolia Environnement

Avertissement important

Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » (forward-looking statements) au sens des dispositions du U.S. Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations sont fondées sur les attentes et les prévisions actuelles du management et sont sujettes à certaines incertitudes qui pourraient avoir pour conséquence une différence significative entre les résultats réels et ceux décrits dans les déclarations prospectives, de même que les risques décrits dans les documents déposés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Veolia Environnement n'a pas l'obligation ni ne prend l'engagement de mettre à jour ou réviser les déclarations prospectives. Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement auprès de Veolia Environnement copie des documents enregistrés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission.