Média

Chiffres clés au 31 mars 2010

7 mai 2010
  • Chiffre d'affaires consolidé : 8 794,2 millions d'euros soit -4,0% à change courant (-3,1% à périmètre et change constants)
  • Capacité d'autofinancement opérationnelle en croissance : 1 035,0 millions d'euros soit +4,3% à change courant (+2,6% à change constant)
  • Forte amélioration du taux de marge de capacité d'autofinancement opérationnelle, à 11,8% contre 10,8% au premier trimestre 2009
  • Résultat opérationnel récurrent en progression, à 659,3 millions d'euros soit +4,6% à change courant (+2,5% à change constant)
  • Free cash flow(1) positif et endettement financier net à 15,4 milliards d'euros au 31 mars 2010, stable par rapport au 31 décembre 2009 hors effets de conversion de la dettelibellée en devises étrangères

  • Signature des accords définitifs relatifs au rapprochement Veolia Transport - Transdev(*)

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe décroît de 4,0%. Cette baisse s'explique par les effets attendus 1/ de la diminution des activités de travaux et notamment de l'arrivée en phase de finalisation de certains grands contrats de construction à l'international dans la division Eau, 2/ de l'effet des cessions non stratégiques réalisées au cours de l'exercice 2009, 3/ du non renouvellement en 2009 de certains contrats significatifs dans la division Transport et 4/ de la baisse des prix de l'énergie, partiellement compensée par un effet de change positif. Le contexte économique confirme, sur les pays d'implantation du Groupe, la stabilisation observée au second semestre 2009 et la nette remontée des prix des matières premières recyclées.

Conséquence de la stratégie de croissance organique et rentable, la capacité d'autofinancement opérationnelle et le résultat opérationnel récurrent progressent. Le taux de marge de capacité d'autofinancement opérationnelle croît sensiblement, à 11,8% contre 10,8% au premier trimestre 2009, grâce aux efforts de réduction de coûts du trimestre, notamment dans la Propreté, à la hausse des prix des matières premières recyclées et à la bonne progression de la Division Energie.

Les cessions réalisées, y compris les augmentations de capital souscrites par les minoritaires au cours du premier trimestre, à 279 M€ et la maîtrise des investissements bruts, à 639 M€, permettent de dégager un solde capacité d'autofinancement opérationnelle - investissements nets(1) de 793 M€ contre 394 M€ au premier trimestre 2009. Le free cash flow ressort à 45 M€ contre -220 M€ au premier trimestre 2009.

Le groupe confirme les objectifs retenus pour l'année 2010 : générer un free cash flow positif après versement des dividendes et dégager un résultat opérationnel récurrent en progression.

Par ailleurs, le 5 mai 2010, Veolia Environnement et la Caisse des Dépôts ont annoncé la signature des accords définitifs relatifs au rapprochement Veolia Transport - Transdev(*).

Information trimestrielle au 31 mars 2010 (2) (3)

Veolia Environnement

Chiffre d'affaires (M€)

Au
31 mars 2010

Au
31 mars 2009
retraité

Variation 2010/2009

Dont croissance interne

Dont croissance externe

Dont effet de change

8 794,2

9 159,6

-4,0%

-3,1%

-2,0%

1,1%

Activité

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe, en baisse de -3,1% à périmètre et change constants (et de -4,0% à change courant), s'établit à 8 794,2 millions d'euros contre 9 159,6 millions d'euros au 31 mars 2009.

La baisse du chiffre d'affaires liée aux cessions nettes réalisées en 2009 s'élève à -181,4 millions d'euros (soit -2,0%) et se compose de -49,2 millions d'euros dans la Division Eau, -89,2 millions d'euros dans la Division Propreté (principalement VPNM), -46,1 millions d'euros dans la Division Energie et 3,1 millions d'euros dans la Division Transport.

La part du chiffre d'affaires réalisé à l'étranger atteint 5 140,7 millions d'euros, soit 58,5% du total contre 58,0% au 31 mars 2009.

L'effet de change de 100,5 millions d'euros reflète essentiellement l'appréciation par rapport à l'euro, des devises de l'Europe de l'Est (République Tchèque et Pologne) pour 39,7 millions d'euros, de la livre sterling pour 12,0 millions d'euros et des devises d'Europe du Nord (Norvège et Suède) pour 25,6 millions d'euros partiellement compensée par la dépréciation du dollar américain pour -45,9 millions d'euros.

Résultats

La capacité d'autofinancement opérationnelle s'élève à 1 035,0 millions d'euros au 31 mars 2010 contre 992,4 millions d'euros au 31 mars 2009 soit une hausse de 4,3% à change courant et de 2,6% à change constant.

Cette amélioration provient de la variation positive de la division Propreté liée principalement à un différentiel positif des prix des matières premières recyclées, ainsi qu'une contribution favorable de

la division Energie due notamment à un effet climat positif en ce début d'année. Les effets du plan d'efficacité du Groupe contribuent aussi à la nette amélioration de la capacité d'autofinancement opérationnelle à hauteur de 59 millions d'euros.

Le résultat opérationnel récurrent consolidé, ressort à 659,3 millions d'euros contre 630,5 millions d'euros au 31 mars 2009 soit une hausse de 4,6%.

Grâce à la bonne maîtrise des investissements bruts de 639 millions d'euros et des cessions intervenues au 31 mars 2010, la capacité d'autofinancement opérationnelle nette des investissements nets(4) s'élève à 793 millions d'euros, contre 394 millions d'euros au 31 mars 2009.

Le free cash flow(5) après paiement des dividendes s'élève à 45 millions d'euros (contre -220 millions d'euros au 31 mars 2009).

Au global, l'endettement financier net(6) s'établit à 15,4 milliards d'euros contre 15,1 milliards d'euros au 31 décembre 2009.

Le groupe confirme les objectifs retenus pour l'année 2010 : générer un free cash flow positif après versement des dividendes et dégager un résultat opérationnel récurrent en progression.

Paiement du dividende (7)

Sous réserve de l'approbation par l'Assemblée Générale des Actionnaires du 7 mai 2010 de la 5ème résolution, les actionnaires pourront opter pour le paiement en espèces ou en actions Veolia Environnement entre le 14 mai 2010 et le 31 mai 2010 inclus. Le prix d'émission des actions nouvelles au titre de l'exercice de l'option du paiement en actions est fixé à 21,24 euros(8) après application de la décote de 10%. Pour les actions ordinaires cotées sur Euronext, le dividende sera détaché de l'action le 14 mai 2010(9) et sera mis en paiement en espèces ou en actions à compter du 9 juin 2010.

Analyse par division

Eau

Chiffre d'affaires (M€)

Au
31 mars 2010

Au
31 mars 2009
retraité

Variation 2010/2009

Dont croissance interne

Dont croissance externe

Dont effet de change

2 922,7

3 142,7

-7,0%

-6,2%

-1,6%

0,8%

Le recul du chiffre d'affaires de la division Eau s'explique essentiellement par la diminution de l'activité Travaux. Hors Travaux, le chiffre d'affaires est stable.

  • En France, l'évolution de l'activité hors effet de périmètre ressort à -4,2% en lien avec un ralentissement de l'activité Travaux ainsi qu'une baisse des volumes mis en distribution de -0,7% par rapport à 2009 et le non-renouvellement du contrat de Paris.
  • A l'international, hors Veolia Eau Solutions & Technologies, le chiffre d'affaires est en baisse de -0,9% (+1,9% à change et périmètre constants). En Europe, la croissance de 0,4% à change et périmètre constants tient compte d'une bonne résistance de l'activité au Royaume-Uni et en Europe du Sud. A change et périmètre constants, l'activité en Asie-Pacifique est en progression à 4,3% ; l'augmentation de 16,6% de l'activité en Chine relaie l'achèvement de la construction de Gold Coast (dessalement en Australie). Dans la zone Afrique Moyen-Orient, la progression à périmètre et change constant s'élève à 4,1%.
  • Veolia Eau Solutions & Technologies affiche un chiffre d'affaires de 488,1 millions d'euros en baisse de 26,7% à périmètre et change constants. L'activité est principalement affectée par l'arrivée en phase de finalisation de certains grands contrats à l'international dans l'activité « Design and Build » et, en second lieu, par le ralentissement de l'activité auprès des clients industriels.

Au 31 mars 2010, la capacité d'autofinancement opérationnelle est stable et le résultat opérationnel est en progression.

Propreté

Chiffre d'affaires (M€)

Au
31 mars 2010

Au
31 mars 2009
retraité

Variation 2010/2009

Dont croissance interne

Dont croissance externe

Dont effet de change

2 203,9

2 188,4

0,7%

3,4%

-4,1%

1,4%

Le différentiel positif des prix des matières premières recyclées (en France, Allemagne et Norvège notamment) et la croissance à périmètre et change constants de certaines activités (Etats-Unis et Royaume-Uni) compensent les difficultés rencontrées dans certains métiers tournés vers les clients industriels toujours affectés par le contexte économique difficile.

  • Les cessions nettes intervenues dans la division Propreté au cours de l'exercice 2009, notamment les activités de Veolia Propreté Nettoyage et Multi-Services en France dont la cession est intervenue en août 2009, ont un impact sur le chiffre d'affaires de -4,1%.
  • En France, le chiffre d'affaires est en hausse de 2,2% à périmètre constant (en baisse de -8,5% en courant) du fait de la hausse des prix des matières premières recyclées (papier/carton et métaux non ferreux), malgré une forte discipline commerciale et une légère baisse des volumes industriels et commerciaux impactant les activités de collecte.
  • A l'international, la croissance s'élève à 6,7% (3,9% à périmètre et change constants). L'Allemagne profite d'un différentiel de prix positif sur les papiers et cartons (hausse du chiffre d'affaires de 30,4 millions d'euros au premier trimestre 2010 par rapport au premier trimestre 2009 liée notamment à la hausse des prix dans l'activité papier). Le chiffre d'affaires du Royaume-Uni est en progression de 3,9% à périmètre et change constants grâce à la montée en puissance des contrats intégrés. En Amérique du Nord (+2,7% à périmètre et change constants), la croissance est tirée par l'activité Marine Services ainsi qu'un impact positif des prix des matières premières recyclées. En Asie-Pacifique, la progression du chiffre d'affaires de +3,9% à périmètre et change constants bénéficie de la reprise des activités papier en Asie ainsi que de hausses tarifaires ciblées.

La capacité d'autofinancement opérationnelle et le résultat opérationnel sont en nette amélioration au premier trimestre 2010 par rapport au premier trimestre 2009. Malgré une conjoncture toujours difficile, cette évolution favorable résulte principalement de la mise en oeuvre des plans d'adaptation et de restructuration ainsi que des effets prix matières premières recyclées favorables sur le premier trimestre.

Energie

Chiffre d'affaires (M€)

Au
31 mars 2010

Au
31 mars 2009
retraité

Variation 2010/2009

Dont croissance interne

Dont croissance externe

Dont effet de change

2 311,7

2 397,5

-3,6%

-3,0%

-1,9%

1,3%

Le chiffre d'affaires diminue de -3,0% à périmètre et change constants ; la variation s'explique principalement par l'effet défavorable du prix des énergies (-82 millions d'euros comparé au 31 mars 2009) partiellement compensé par un effet climatique positif.

  • En France, le chiffre d'affaires diminue de 5,3% en raison de la baisse du prix des énergies, dans un environnement climatique légèrement plus favorable qu'au premier trimestre 2009.
  • A l'international, l'activité est quasiment stable (-0,3% à périmètre et change constants) ; la baisse du prix de l'électricité en Europe Centrale étant compensée par un effet climatique favorable.
  • Les cessions nettes intervenues dans la division Energie au cours de l'exercice 2009, notamment les activités de Facilities Management au Royaume-Uni dont la cession est intervenue en août 2009, expliquent l'essentiel de l'effet de périmètre de 1,9% par rapport au 31 mars 2009.

La capacité d'autofinancement opérationnelle et le résultat opérationnel ressortent en croissance compte tenu des effets favorables des conditions climatiques.

Transport

Chiffre d'affaires (M€)

Au
31 mars 2010

Au
31 mars 2009
retraité

Variation 2010/2009

Dont croissance interne

Dont croissance externe

Dont effet de change

1 355,9

1 431,0

-5,2%

-6,4%

0,2%

1,0%

  • Le chiffre d'affaires voyageurs en France diminue de 1,1% à périmètre constant sous l'effet de du non-renouvellement du contrat de Bordeaux en mai 2009, compensé par des gains de nouveaux contrats (Valenciennes notamment). Le chiffre d'affaires est également affecté par la baisse d'activité rencontrée sur les activités aéroportuaires et touristiques notamment du fait de la conjoncture.
  • A l'international, le chiffre d'affaires enregistre une baisse de 8,1% (-9,8% à périmètre et change constants) en dépit de la montée en puissance des développements effectués en Amérique du Nord et en Allemagne, sous l'effet du non-renouvellement des contrats de Melbourne en décembre 2009 et Stockholm en novembre 2009.

La capacité d'autofinancement opérationnelle est stable et le résultat opérationnel en baisse par rapport au premier trimestre 2009 qui incluait un résultat de cession.

Avertissement important

Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » (forward-looking statements) au sens des dispositions du U.S. Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations ne sont pas des garanties quant à la performance future de la Société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment : les risques liés au développement des activités de Veolia Environnement dans des secteurs très concurrentiels qui nécessitent d'importantes ressources humaines et financières, le risque que des changements dans le prix de l'énergie et le niveau des taxes puissent réduire les bénéfices de Veolia Environnement, le risque que les autorités publiques puissent résilier ou modifier certains des contrats conclus avec Veolia Environnement, le risque que les acquisitions ne produisent pas les bénéfices que Veolia Environnement espère réaliser, le risque que le respect des lois environnementales puisse devenir encore plus coûteux à l'avenir, le risque que des fluctuations des taux de change aient une influence négative sur la situation financière de Veolia Environnement telle que reflétée dans ses états financiers avec pour résultat une baisse du cours des actions de Veolia Environnement, le risque que Veolia Environnement puisse voir sa responsabilité environnementale engagée en raison de ses activités passée, présentes et futures, de même que les risques décrits dans les documents déposés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Veolia Environnement n'a pas l'obligation ni ne prend l'engagement de mettre à jour ou réviser les déclarations prospectives. Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement auprès de Veolia Environnement copie des documents enregistrés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission.

Notes

(*) Sous réserve de l'obtention des autorisations en matière de concurrence. Cf communiqué de presse publié le 5 mai 2010.

(1) Cf définitions ci-dessous.

(2) Au 1er janvier 2010, suite à l'amendement de la norme IAS7, les dépenses de renouvellement qui s'élèvent à 67,3 millions d'euros au 31 mars 2009 sont retraitées de la capacité d'autofinancement opérationnelle et du montant des investissements (cf chapitre 20 du Document de Référence 2009, notes annexes aux états financiers consolidés).

(3) Les agrégats publiés au 31 mars 2009 ont été ajustés, afin d'assurer la comparabilité des exercices, des activités Frêt et au Royaume-Uni dans la Division Transport, des activités « Waste to Energy » dans la Division Propreté aux Etats-Unis et des activités Energies Renouvelables dans l'Energie présentées selon la norme IFRS5 dans la ligne « Résultat net des activités non poursuivies ».

(4) Définition de la Capacité d'autofinancement opérationnelle - Investissements nets : Capacité d'autofinancement opérationnelle y compris Capacité d'autofinancement des activités non poursuivies - (Investissements bruts - (cessions + remboursements des actifs financiers opérationnels + augmentation de capital souscrite par les minoritaires)).

(5) Définition du Free cash flow : Le free cash flow correspond au cash généré (somme de la capacité d'autofinancement totale et du remboursement des actifs financiers opérationnels) net de la prise en compte de la partie cash des éléments suivants : (i) variation du BFR opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital, dividendes versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions (y compris la variation des créances et autres actifs financiers), (iv) intérêts financiers nets versés et (v) impôts versés.

(6) Définition de l'Endettement financier net : Dette financière brute (dettes financières non courantes, courantes et trésorerie passive) nette de la trésorerie et équivalents trésorerie et hors réévaluation des dérivés de couverture de la dette.

(7) Information importante pour les actionnaires non résidents français. Restrictions légales étrangères applications au paiement du dividende en actions : le projet de la 5e résolution soumis à l'Assemblée des actionnaires de Veolia Environnement du 7 mai 2010 offre aux actionnaires une option pour le paiement du dividende en actions. Cette option peut être soumise à des restrictions légales pour les actionnaires non résidents français. Par exemple, l'option pour le paiement du dividende en actions n'est pas ouverte aux actionnaires résidant en Australie, Japon ou tout autre pays pour lesquels serait nécessaire une notification ou autorisation aux autorités locales de régulation des marchés financiers. Les actionnaires sont tenus de s'informer des conditions qui peuvent s'appliquer en vertu du droit et des règles du pays de leur résidence.

(8) Prix d'émission égal à 90% de la valeur moyenne des cours d'ouverture des actions Veolia Environnement échangées sur Euronext lors des vingt séances de bourse précédant le jour de l'Assemblée Générale diminuée du montant du dividende.

(9) Pour les ADR cotées sur le NYSE le dividende sera détaché le 11 mai 2010.