Média

Les premières « Ecoles amies des enfants » ouvrent en Moldavie

2 septembre 2010

Le Ministère de l'Education de Moldavie donne aujourd'hui le coup d'envoi de l'initiative « ECOLE AMIE DES ENFANTS », un programme complet d'actions visant à offrir une éducation de qualité à tous les enfants : il s'agit d'améliorer les conditions d'apprentissage d'un point de vue physique, de réviser les méthodes pédagogiques et le programme scolaire et de développer la participation de la communauté.

Des toilettes accessibles depuis l'intérieur plutôt que des latrines en bois situées derrière l'école ; un système de chauffage efficace, mais également des outils pédagogiques variés ; des enseignants spécialement formés et un environnement dénué de toute violence : tels devraient être les composantes d'une école moderne. L'enfant y bénéficie non seulement de meilleures conditions au plan physique mais aussi d'un environnement plus convivial mettant ses besoins au centre de la démarche éducative, tenant compte de ses besoins, soucieux de son épanouissement personnel et respectueux de son rythme d'apprentissage.

"Nous voulons que tous les enfants de Moldavie aient accès à ces écoles. Cettevolonté s'inscrit dans le droit fil des aspirations européennes de la Moldavie et correspond à une approche moderne de l'éducation axée sur l'inclusion, la qualité de l'enseignement et l'égalité d'accès à l'éducation. La route est encore longue, mais nouspouvons réussir si nous mobilisons les partenaires internationaux, nationaux et locaux des secteurs public et privé, comme nous l'avons fait à Molesti et Sofrincani."
Leonid Bujor, Ministre de l'Education

Sous la direction du Ministère de l'Education, l'UNICEF, la Fondation Veolia Environnement, le FISM et les communautés ont oeuvré ensemble pour contribuer au développement de ces écoles modèles.

"L'UNICEF se félicite de l'ouverture des premières "écoles amies des enfants. Nous sommes certains que les écoles de Molesti et Sofrincani deviendront un modèle d'établissement offrant de bonnes conditions d'éducation. Et ce qui est plus important encore, c'est que ces modèles permettront bientôt à tous les enfants d'accéder à une éducation de qualité, y compris les plus vulnérables. C'est bien le droit fondamental de chaque enfant."
Alexandra Yuster, Représentante de l'UNICEF en Moldavie

Le Ministère de l'Education et l'UNICEF estiment qu'il faudra environ cinq ans pour former tous les enseignants, àl'université ou en milieu professionnel.

"Ce projet s'inscrit dans le cadre d'une collaboration de longue date entre la Fondation Veolia Environnement et l'UNICEF. Notre priorité était d'offrir aux enfants un meilleur accès aux services essentiels que sont l'eau, l'assainissement et le chauffage. La participation de la communauté à ce projet était essentielle pour la réussite et la pérennité du projet."
Thierry Vandevelde, Délégué général de la Fondation Veolia Environnement

Avec 90%, le taux de fréquentation de l'école primaire reste élevé en Moldavie mais ce pourcentage signifie néanmoins qu'un enfant sur 10 n'est pas scolarisé. Le taux de scolarisation est également en baisse dans le secondaire, avec des écarts significatifs entre les zones urbaines et rurales. Les enfants handicapés, de milieux très défavorisés et les enfants Rom sont les plus exposés à une exclusion du système scolaire classique.

Actuellement, seule une moitié des enfants Rom et à peine un tiers des enfants handicapés sont scolarisés. Tous les enfants de Moldavie, y compris les enfants handicapés, de milieux très défavorisés et Rom, pourraient bientôt avoir accès à l'éducation dans une école amie des enfants.

Introduit dans les années 90, le concept de "child friendly school" ou école amie de l'enfant, s'inspire des droits de l'enfant tels qu'énoncés dans la Convention des Droits de l'Enfant. « L'école amie de l'enfant » prône une approche de la scolarité et de l'éducation extrascolaire axée sur la santé, la protection, la vie dans la communauté, l'inclusion, l'égalité entre les sexes. Ce concept met l'enfant au centre de la démarche éducative. Il vise à renforcer l'efficacité de l'apprentissage et du système éducatif tout en permettant à l'enfant de prendre conscience de son droit à l'éducation.

L'approche "Ecole amie des enfants" est appliquée dans plus de 60 pays dans le monde, notamment en Thaïlande, en Arménie, en Serbie, en Bosnie Herzégovine, en Macédoine et en Moldavie.

Les 440.000 enfants scolarisés et 37.000 enseignants du système scolaire moldave bénéficieront de cette initiative, dans la mesure où tous les personnels enseignants seront formés au cours des cinq prochaines années.

Pourtant, il faudra encore attendre de nombreuses années avant la rénovation complète de toutes les écoles dont le coût est très élevé. Le soutien des donateurs extérieurs, du secteur public et privé et des communautés sera important.