Média

Pologne - Veolia Eau inaugure la nouvelle station d'épuration de Varsovie

29 mars 2013
CP
PDF - 25.79 KB
varsovie - Photo Veolia Eau (DR)
En 2004, lors de l'entrée de la Pologne dans l'Union Européenne, seulement 30 à 40 % des eaux usées de Varsovie et de son agglomération étaient sommairement traitées. La grande majorité de ses effluents - en particulier sur la rive gauche plus peuplée et plus développée était directement rejetée sans aucun traitement dans la Vistule, puis dans la mer Baltique.

Un financement de l'Union Européenne est alors mis en place pour mettre aux normes la station d'épuration existante nommée Czajka et située rive droite de la Vistule, à 10 km au Nord du centre-ville de Varsovie.




Les chantiers de la mise en conformité étaient énormes : réaliser 30 km de collecteurs, faire un tunnel et un siphon sous la Vistule pour acheminer les effluents de la rive gauche, reconstruire, moderniser et étendre la station d'épuration existante, ainsi que construire une usine d'incinération des boues.


Au total, les investissements atteignent plus de 3 milliards de zloty soit 769 millions d'euros.

Les « seuls » travaux sur Czajka ont représenté 565 millions d'euros financés à plus de 40% par les fonds de cohésion Europe et à près de 60% par la municipalité de Varsovie. A l'issue d'un appel d'offres international, ils ont été confiés à Veolia Eau Solutions &
Technologies, filiale de Veolia Eau.


 

« Pour la station de traitement des eaux usées (462 millions d'euros), Veolia Eau était membre d'un consortium dirigé par Warbud, filiale polonaise de Vinci Construction, aux côtés de trois filiales de Veolia Eau Solutions & Technologies et de la société allemande WTE. Pour l'usine d'incinération des boues (103 millions d'euros), le consortium était dirigé par Veolia Eau et se composait des trois filiales de Veolia Eau Solutions & Technologies et de la société Warbud. »

Jean de Vauxclairs
Directeur Général adjoint de Veolia Eau
 

Une révolution écologique pour la capitale polonaise

Forte d'une capacité de 2,1 millions d'équivalent-habitants, la nouvelle station d'épuration de la capitale de Pologne est l'une des plus importantes d'Europe de l'Est. Elle traite 435 000 mètres cube d'eau usée par jour, et peut atteindre 515 000 mètres cube par jour en débit de pointe, soit nettement plus que l'ancienne usine dont la capacité se situait autour de 200 000 mètres cube par jour.

L'épuration repose sur le principe des boues activées. Un choix technologique qui permet d'avoir des traitements et des services fiables et solides. Les eaux usées sont décantées puis traitées biologiquement afin d'éliminer le carbone, le phosphate et l'azote. Le traitement biologique est géré grâce à une régulation avancée permettant des performances de traitement poussées, tout en économisant l'énergie consommée et les réactifs.

C'est le procédé Veolia Bio-denitro™ qui élimine de grandes quantités d'azote des eaux usées. Quant aux mauvaises odeurs, elles sont traitées grâce au procédé Aquilair™, une technologie Veolia de purification de l'air.

Une fois le traitement des eaux usées terminé, les boues de la station de traitement des eaux usées de Czajka, mais également celles de la station de Poludnie, l'autre usine d'épuration de Varsovie, sont incinérées dans un four à une température de 850°C. L'usine d'incinération utilise le procédé Pyrofluid™ : une solution de traitement thermique permettant l'oxydation de la matière organique en vue d'une valorisation des cendres et de l'énergie.
 

« Au final, 90% des boues rentrantes ont disparu et les 10% restantes sont valorisées. Nous traitons ainsi, chaque jour, 600 tonnes de boues. »

Jean de Vauxclairs
Directeur Général adjoint de Veolia Eau


La station d'incinération utilise de plus les propriétés calorifiques des boues pour générer de l'énergie verte.

Enfin, grâce aux performances techniques des procédés utilisées en la matière, la qualité des fumées d'incinération rejetées dans l'atmosphère de la capitale polonaise est supérieure aux normes les plus contraignantes dans ce domaine.

La révolution écologique est en marche à Varsovie.
 
 
Veolia Eau

Veolia Eau, Division Eau de Veolia Environnement, est le premier opérateur mondial des services de l'eau. Spécialiste de la gestion déléguée des services d'eau et d'assainissement pour le compte de collectivités locales ou d'entreprises industrielles et tertiaires, elle est aussi l'un des premiers concepteurs mondiaux de solutions technologiques et de construction d'ouvrages nécessaires à l'exercice des services de l'eau. Veolia Eau emploie 89 094 collaborateurs et dessert dans le monde 100 millions de personnes en eau potable et 71 millions en assainissement. Elle a réalisé pour l'année 2012 un chiffre d'affaires de 12,078 milliards d'euros.
Veolia Environnement
Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE et NYSE : VE) est le référent mondial des services à l'environnement. Présent sur les cinq continents avec 220.000 salariés*, le groupe apporte des solutions sur-mesure aux collectivités comme aux industriels dans trois activités complémentaires : la gestion de l'eau, la gestion des déchets et la gestion énergétique. Veolia Environnement a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 29,4 milliards d'euros*.
(*) Hors périmètre et chiffre d'affaires de VeoliaTransdev en cours de cession

Contacts presse

Marie-Claire Camus
Tél. : + 33 (0)1 71 75 06 08
marie-claire.camus@veolia.com

Stéphane Galfré
Tél. : + 33 (0)1 71 75 19 27
stephane.galfre@veolia.com