Média

Réflexe, un projet de développement de « Smart-grid », piloté par Veolia Environnement, retenu dans le cadre du « programme d'investissements d'avenir »

26 juillet 2012

Repenser le fonctionnement du système électrique, s'adapter à la réduction de ses marges de sécurité, à la forte hausse de la demande d'électricité (en pointe) et à la multiplication des moyens de productions décentralisés - énergies renouvelables, unités de stockage- tels sont les enjeux auxquels répondent les réseaux électriques intelligents. Leurs différents éléments sont reliés non seulement physiquement par des lignes haute, moyenne et basse tension, mais également virtuellement par l'intermédiaire de compteurs et autres appareils communicants.

Piloté par la Recherche et Innovation de Veolia Environnement, le projet « Réflexe » va mettre en place, pendant trois ans et demi, un démonstrateur de réseau électrique intelligent en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Il permettra d'évaluer sa faisabilité technique à plus grande échelle et ses divers bénéfices en termes de gestion énergétique, économique et environnementale.

Ce nouveau réseau électrique - décentralisé et intégrant de nombreuses sources diffuses de production, consommation et stockage - devra gérer des masses importantes d'information en temps réél, ceci grâce à un réseau de communication qui doublera le réseau électrique.

Entre les consommateurs et les acteurs du marché électrique, l'agrégateur sera le gestionnaire qui pilote l'ensemble des données du parc en temps réél pour stocker et produire localement l'énergie et la fournir au réseau en cas de besoin.

Ces innovations favoriseront la connexion des énergies renouvelables au réseau, permettront de mieux gérer l'équilibre entre l'offre et la demande, de gérer et stocker l'énergie électrique et d'intégrer les véhicule électriques au système du réseau.

Choisie pour cette expérimentation, l'agglomération Nice Côte d'Azur territoire « a pour ambition de devenir un site pilote dans le domaine de la gestion intelligente et durable de son environnement », précise Christian Estrosi, président de Nice Côte d'Azur.

Dans ce projet « Réflexe », Veolia Environnement apporte son expertise en matière de gestion énergétique, via notamment sa filiale énergie Dalkia. En tant que leader du consortium, Veolia Environnement exploite aussi le centre d'agrégation. Alstom apporte ses compétences en matière de logiciels d'agrégation et de décision sur les différents moyens de production et de stockage distribués. Sagemcom fournit les équipements de concentration de données et le système nécessaires à la gestion des services de communication et de contrôle. Les deux partenaires institutionnels du projet, le CEA-INES et Supélec, contribuent respectivement par leur expertise en matière de production d'énergie photovoltaïque et de stockage électrique, et de connaissance du réseau électrique et de science des systèmes.

Le projet « Réflexe » avait reçu dès octobre 2010 le soutien de l'ADEME.

Veolia Environnement

Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE et NYSE : VE) est le référent mondial des services à l'environnement. Présent sur les cinq continents avec plus de 310 000 salariés, le groupe apporte des solutions sur-mesure aux collectivités comme aux industriels dans quatre activités complémentaires : la gestion de l'eau, la gestion des déchets, la gestion énergétique et la gestion des transports de voyageurs. Veolia Environnement a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 34,5 milliards d'euros.