Média

Swiss Re et Veolia s’associent sous l’égide de la fondation Rockefeller pour accélérer la reprise à la suite de catastrophes et renforcer la résilience des villes face à un éventail de risques plus large

22 janvier 2016
Les deux Groupes travailleront à la mise en œuvre
pratique de ce partenariat, en lien avec 100 Resilient Cities et ses villes membres, dont La Nouvelle Orleans

Davos (Suisse) – La Fondation Rockefeller, Veolia et Swiss Re Corporate Solutions Ltd ont uni leurs efforts pour concevoir une toute nouvelle initiative de réhabilitation des infrastructures, qui permet à des villes du monde entier de relancer plus rapidement leur activité économique au lendemain d’une catastrophe. Ce partenariat, qui entend apporter aux villes une aide en matière d’adaptation au changement climatique, de réduction de l’exposition au risque de catastrophes, du renforcement et de la réhabilitation des infrastructures, a été annoncé conjointement aujourd’hui par Judith Rodin, Présidente de la Fondation Rockefeller, Agostino Galvagni, Président-directeur général de Swiss Re Corporate Solutions, et Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia.
 
À l’heure actuelle, il est rare que les villes disposent d’un programme financier visant à protéger leurs actifs critiques dans le cadre d’une catastrophe. C’est généralement au lendemain des événements que les municipalités doivent évaluer l’ampleur des dégâts, prendre les décisions quant aux réparations à apporter et se poser la question du financement, ce qui peut prendre des mois, voire des années. Cette initiative, unique en son genre, constituera un progrès majeur en rationalisant le processus existant.
 
Dans le cadre de cet accord de partenariat, Swiss Re et Veolia travailleront aux côtés des autorités municipales pour évaluer avec elles le risque d’exposition de leurs actifs critiques en cas d’événements climatiques actuels et futurs. Sur la base de ces évaluations, les villes peuvent développer des plans de résilience afin de limiter le risque de voir leurs actifs affectés et de réduire simultanément leur exposition au risque au fil du temps. En anticipant les crises majeures, les villes agissent non seulement pour renforcer la résistance de leur infrastructure vitale mais aussi pour limiter les effets des crises sur l’économie. Cela implique notamment de commencer à réparer au plus vite, sans avoir à attendre les évaluations et les remboursements des assurances, ou à solliciter des demandes de réparation. Ce partenariat offrira aux villes un nouvel outil pour faire face aux risques en constante évolution auxquels elles sont aujourd’hui confrontées, mais il assurera aussi leur viabilité et leur dynamisme en leur permettant d’organiser leur résilience économique et physique

Les deux Groupes Veolia et Swiss Re travailleront au développement d’un pilote dans l’une des villes membres de 100 Resilient Cities, comme la Nouvelle Orleans. Par exemple, ce projet pourra se concentrer sur certaines infrastructures municipales, notamment les systèmes stratégiques de l’eau et du traitement des eaux usées. Ce partenariat a été négocié par l’initiative « 100 Resilient Cities » (100RC), qui est financée par la Fondation Rockefeller. Son objectif : aider les villes à mieux comprendre la sensibilité de leurs infrastructures critiques face au risque de catastrophe, fournir les ressources permettant de mieux protéger ces infrastructures et permettre leur remise en fonctionnement plus rapide après une catastrophe.
 
Chacun des partenaires apporte plus de 150 ans d’expérience : Veolia, spécialiste de la gestion des ressources, forte d’un savoir-faire inégalé dans la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets, et Swiss Re, une compagnie de réassurance disposant d’une expérience approfondie de la compréhension, de l’évaluation et de la tarification de l’exposition au risque. Dans le cadre de cet accord, les deux partenaires effectueront une évaluation du risque auquel sont exposées les villes, identifiant notamment leurs infrastructures les plus vulnérables et les plus précieuses, et travailleront avec les municipalités pour établir des stratégies de résilience.
 
Comme le dit le Docteur Judith Rodin, Présidente de la Fondation Rockefeller, « ce partenariat, dont nous nous félicitons, montre que lorsque deux leaders de leurs secteurs comme Swiss Re et Veolia unissent leurs forces, l’effort collectif est supérieur à la somme de ses parties. Cette initiative, qui bénéficie de leurs compétences conjointes, aidera les municipalités à identifier à la fois leurs points faibles et leurs opportunités, et leur permettra de mieux se préparer à toute éventualité. Les investissements dans le domaine du renforcement de la résilience garantissent la solidité de notre tissu social, dans les bons moments comme dans les coups durs. »
 
« Ce partenariat montre que le secteur privé comprend mieux ce dont nos villes ont besoin aujourd’hui pour construire une vraie capacité de résistance. Cela leur évite d’avoir à prendre, a posteriori, des décisions aussi difficiles qu’inefficaces. Cette initiative leur permettra de connaître leur degré d’exposition au risque, mais aussi d’apprendre à améliorer les choses, à réparer ce qui doit l’être et à trouver les bons financements, afin de rebondir plus rapidement, explique Michael Berkowitz, Président de 100 Resilient Cities. Nous espérons que ce n’est là qu’un début et que d’autres leaders du marché commenceront eux aussi à innover quand ils auront reconnu l’importance de ce que font Swiss Re et Veolia. »
 
« Notre partenariat avec Swiss Re montre bien que la résilience dépasse la seule question de la prévention et de la réhabilitation en cas de catastrophe naturelle, explique Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia. Nous sommes fermement convaincus que la résilience renforce l’attrait des villes et leur offre un avantage concurrentiel. »
 
« En 2013, quand nous avons rejoint les rangs du projet 100 Resilient Cities en devenant l’un de ses partenaires fondateurs, notre engagement consistait entre autres à créer une boîte à outils fonctionnelle pour que les villes soient en mesure d’évaluer, de tarifer, d’anticiper et d’atténuer les risques. Notre partenariat avec Veolia nous permet de nous rapprocher de cet objectif et nous sommes convaincus que si nous parvenons à en faire une réussite, ce concept pourra être développé et reproduit dans d’autres villes et pour d’autres services. C’est une étape importante car elle concrétise cette notion de résilience, qui n’était alors qu’un concept abstrait », souligne Agostino Galvagni, Président-directeur général de Swiss Re Corporate Solutions.
 
- - - - - - - - - - 

A propos de Swiss Re
Le groupe Swiss Re est un important grossiste en réassurance, assurance et autres formes de transfert de risque basées sur l'assurance. Traitant les affaires sans intermédiaires et travaillant par le biais de courtiers, sa clientèle mondiale est faite de sociétés d'assurance, d'entreprises moyennes ou grandes et de clients du secteur public. Depuis les produits standard jusqu'à la couverture sur mesure de tous les secteurs d'activité, Swiss Re déploie la force de son capital, de son expertise et de son pouvoir d'innovation afin de permettre la prise de risque dont dépendent les entreprises et le progrès de notre société. Fondée en Suisse, à Zurich, en 1863, la société Swiss Re dessert ses clients via un réseau d’environ70 bureaux à travers le monde et le groupe est classé « AA- » par Standard & Poor's, « Aa3 » par Moody's et « A+ » par A.M. Best. Les actions nominatives dans la société de portefeuille Swiss Re Group, Swiss Re Ltd, sont cotées à la bourse suisse (SIX) et échangées sous le symbole SREN. Pour plus d'informations sur le groupe Swiss Re, veuillez consulter le site : www.swissre.com ou nous suivre sur Twitter @SwissRe.
 
A propos de Veolia
Le groupe Veolia est la référence mondiale de la gestion optimisée des ressources. Présent sur les cinq continents avec plus de 179 000 salariés*, le Groupe conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, qui participent au développement durable des villes et des industries. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler.
En 2014, le groupe Veolia a servi 96 millions d’habitants en eau potable et 60 millions en assainissement, produit 52 millions de mégawattheures et valorisé 31 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE) a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires consolidé de 24,4 milliards d’euros*. www.veolia.com
(*) Chiffres 2014 pro-forma incluant Dalkia International (100%) et excluant Dalkia France
 
A propos de la Fondation Rockefeller
Depuis plus de 100 ans, la mission de la Fondation Rockefeller est de promouvoir le bien-être de l’humanité à travers le monde. Aujourd’hui, la Fondation Rockefeller poursuit sa mission à travers deux objectifs : promouvoir des économies fondées sur l’inclusion sociale en multipliant les opportunités pour favoriser une prospérité largement partagée et renforcer la résilience en aidant les personnes, communautés et institutions à se préparer, à résister et à sortir renforcées des crises aiguës et tensions chroniques. Pour atteindre ces objectifs, la Fondation Rockefeller œuvre à l’intersection de quatre domaines d’intervention : promouvoir la santé, revaloriser les écosystèmes, assurer des moyens de subsistance durables et transformer les villes, afin de s’attaquer aux causes profondes des défis émergents et susciter un changement systémique. Avec ses partenaires et les bénéficiaires de subventions, la Fondation Rockefeller s’efforce de favoriser et diffuser des innovations transformatrices, d’établir des partenariats audacieux qui englobent plusieurs secteurs, et de prendre des risques que d’autres ne peuvent ou ne veulent pas prendre. Pour tout complément d’information, veuillez consulter le site www.rockefellerfoundation.org.
 
Présentation de 100 Resilient Cities – Mis en place par la Rockefeller Foundation
100 Resilient Cities – Mis en place par la Fondation Rockefeller (100RC) aide des villes du monde entier à devenir plus résilientes face aux défis sociaux, économiques et physiques qui font chaque jour un peu plus partie intégrante du XXIe siècle. L’aide de 100RC se traduit par le financement d’un Chief Resilience Officer dans chacune des villes, chargé d’animer les initiatives en matière de résilience ; les ressources nécessaires à la définition d’une stratégie de résilience, l’accès aux outils de résilience des secteurs privé, public, universitaire et des ONG ; enfin l’admission au sein d’un réseau mondial de villes partenaires offrant un contexte pour partager bonnes pratiques et difficultés. 100RC compte actuellement 67 villes membres. Pour en savoir plus, consulter le site : http://www.100resilientcities.org/about-us


Contacts :

Fondation Rockefeller : Neil Coleman, Ncoleman@rockfound.org
Swiss Re : Stefanie Weitz, stefanie_weitz@swissre.com
Veolia : Laurent Obadia - Sandrine Guendoul sandrine.guendoul@veolia.com
100 Resilient Cities : Max Young, myoung@100resilientcities.org