Média

Veolia Eau et l'Institut de l'Innovation et de l'Entrepreneuriat Socialde l'ESSEC s'unissent dans l'opération de « social business » menée au Bangladesh par Grameen Veolia Water Ltd

2 février 2010

Sept mois après la mise en service de la première usine de production d'eau potable à Goalmari, cette étude permettra de dresser un premier bilan, identifier des pistes d'amélioration et répliquer le modèle. Les travaux de recherche-action porteront sur la chaîne de valeur, le processus de création de gestion du service, le business model, les ressources, les compétences et les processus de gouvernance et de construction sociale d'un nouveau marché.

Dans cette région du monde où la grande majorité des nappes phréatiques s'est révélée contaminée à l'arsenic, dans des proportions souvent dangereuses pour la santé, Veolia Eau cherche à déterminer les clefs de succès du « social business » développé avec Grameen Bank de Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006 pour le microcrédit.

« Nous sommes dans une logique de pilote expérimental dont nous voulons tirer tous les enseignements au plan sanitaire, économique et sociétal. Grâce à cette étude, nous allons identifier les clés de succès d'une opération de social business et, surtout, être capable de les répliquer ».
Eric Lesueur, Directeur de Projet Veolia Environnement et signataire de la convention