Média

Veolia Propreté démantèle le navire en fin de vie l'« Anna » dans le cadre d'une filière environnementale globale

25 juillet 2011

Les critères de sélection portaient sur le savoir-faire et la capacité à respecter scrupuleusement les exigences du Grand Port Maritime de la Rochelle à savoir un chantier exemplaire au niveau environnemental, une durée d'occupation des installations portuaires la plus courte possible et le respect des contraintes économiques.

Long de 87 mètres et large de 13,7 mètres, l'« Anna » est un des plus importants navires à être démantelé en France.

Du fait de son âge, de son état de vétusté et de sa faible valeur marchande, le démantèlement sur place correspondait à la meilleure solution environnementale. Le chantier a démarré le 26 mai 2011 dans la forme de radoub numéro 2 du Grand Port Maritime de la Rochelle. Il nécessite l'intervention de 15 personnes et sera terminé au plus tard fin août 2011.

Un chantier exemplaire en matière de sécurité des hommes et de valorisation matière

Veolia Propreté entreprend ce démantèlement à travers cinq étapes clairement définies au sein d'une filière environnementale globale : Architecture navale et stabilité pendant la déconstruction ; Désamiantage et dépollution ; Déconstruction ; Traitement ; Réemploi/Recyclage.

Les opérations de démantèlement répondent à des normes de sécurité drastiques prenant en compte d'une part, la présence des déchets dangereux (amiante et déchets hydrocarburés) sur le navire et, d'autre part, le levage des différents éléments constitutifs du navire (étrave, cabine...) au moyen de grues. Des moyens de levage permanents permettent de sécuriser l'ensemble des opérations.

Le démantèlement est réalisé par oxycoupage par les opérateurs. Les différents éléments constitutifs du bateau sont triés par nature de déchets et de matériaux pour rejoindre les filières de traitement et de valorisation de déchets appropriées.

La présence d'amiante interdit toute présence de public à proximité du chantier de démantèlement.

« Veolia Propreté est fière de proposer une solution française pour le démantèlement des navires qui respecte l'environnement et renforce son implication dans la protection du domaine maritime.
Le démantèlement du navire sous statut ICPE (Installations Classées pour la Protection de l'Environnement) pour ce site s'inscrit dans notre volonté d'être l'acteur référent du recyclage et de la gestion des produits en fin de vie, ceci en s'appuyant systématiquement sur les meilleures pratiques environnementales et en respectant le principe de proximité et de transparence. »
Pascal Gauthier, Directeur Général de Veolia Propreté France

Veolia Propreté garantit la valorisation matière de 95% du navire

L'étrave du bateau sera conservée et déposée sur un rond point de la ville de La Rochelle.

Les autres éléments du bateau seront triés par nature de matériaux pour assurer la valorisation matière des déchets recyclables et le traitement des déchets résiduels dans les filières adéquates.

Veolia Propreté confirme ainsi son savoir-faire dans cette nouvelle activité après le démantèlement dès 2006 du « Médocain » (bac de 800 tonnes qui effectuait la traversée entre Royan et le Verdon) et d'une quarantaine d'unités de bateaux de pèche entre 2009 et 2010.