Média

Veolia va participer à l’important chantier de transformation de l’usine de prétraitement des eaux usées du SIAAP

10 juillet 2015
SIAAP


C’est un très vaste chantier qui va démarrer au bord de la Seine, dans le quartier du Bac d’Asnières, à Clichy-la-Garenne. Point de convergence du réseau des eaux usées des franciliens, l’usine du SIAAP va faire sa mue, réalisant la modernisation des installations existantes (prétraitement et station de pompage) et augmentant sa capacité de prétraitement grâce à la création d’une nouvelle unité. Un chantier à la dimension d’une usine qui, en 2014, a traité 316 millions de m3 d’eau acheminée ensuite vers les stations d’épuration de Seine centre, de Seine aval et de Seine Grésillons.
 
Pour mener à bien ce chantier de grande ampleur, le SIAAP a choisi le groupement d’entreprises OTV, STEREAU (Mandataire), Bouygues Travaux Publics, Razel-BEC et HB Architectes Associés. Un contrat de 401 millions d’euros pour un projet unique, « Avant-Seine » qui tient compte des contraintes du maître d’ouvrage pendant la période de chantier et lors de l’exploitation.
 
Des études de conception et d’exécution à la construction des nouvelles installations, et la réhabilitation de celles  existantes, leur mise en route, le suivi d’une période d’observation et une période d’assistance technique, ce projet, dans sa globalité, aura une durée totale de 96 mois.
 
A terme, ces travaux permettront de faire face aux volumes croissants d’eaux usées des franciliens  puisque l’usine traitera jusqu’à 35 m3  par seconde, contre une vingtaine aujourd’hui. 

 

Technologies, expertise et performances

Couplant modernité et robustesse, les nouvelles unités de prétraitement (dégrillages grossier et fin, dessablage) répondront à tous les critères d’ergonomie et de sécurité des exploitants demandés par le SIAAP pour un fonctionnement hautement fiabilisé, quelles que soient les configurations de fonctionnement de l’usine et les variations de la Seine y compris en période de crue.
 
La filière de traitement des déchets est conçue comme s’il s’agissait d’une usine d’ordures ménagères, avec notamment des grappins automatisés et des compacteurs adaptés à des déchets de grande taille. Des laveurs à sables garantiront l’élimination des matières organiques des déchets sableux pour permettre leur valorisation en remblais.
 
Afin de protéger le voisinage des nuisances sonore et olfactive, tous les ouvrages (nouveaux et existants) seront couverts et ventilés.
L’air vicié extrait (375 000 m3/h) sera désodorisé grâce à la technologie AQUILAIR® proposée par OTV sur trois files de traitement physico-chimique garantissant ainsi l’absence d’odeurs pour le respect des riverains mais aussi du personnel exploitant de l’usine.
 
Au vu des enjeux environnementaux, le projet « Avant-Seine » va relever le double défi de réduire le recours aux énergies fossiles et développer des sources d’énergie internes par la mise en place de panneaux photovoltaïques et de capteurs solaires à eau chaude sur les toitures des bâtiments d’exploitation. De plus, grâce à la technologie Energido® la récupération de la chaleur des eaux usées développée par OTV permettra d’assurer le chauffage des locaux d’exploitation. De plus, le bassin de stockage de 70 000 m3 permettra de limiter les déversements en Seine.
 
Au-delà de l’expertise technique, OTV et ses partenaires ont pris des engagements forts en termes de gestion de planning complexe, sur un site très contraint. De fait, un phasage rigoureux des travaux garantira, tout au long du chantier, la continuité de service des installations existantes, essentielles dans le système d’assainissement francilien.
 
Fort du retour d’expérience  des autres projets SIAAP et d’une expertise dans le management de grand projet, le groupement dans lequel figure OTV a su mettre en commun les atouts et la complémentarité des métiers de chacun des acteurs au bénéfice d’une organisation optimale.
 
Projet phare, « Avant-Seine » se terminera en 2023 avec la métamorphose d’un outil industriel, au service du bien commun, des riverains et de la Seine.
.........
 
Le groupe Veolia est la référence mondiale de la gestion optimisée des ressources. Présent sur les cinq continents avec plus de 179 000 salariés*, le Groupe conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, qui participent au développement durable des villes et des industries. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler.
En 2014, le groupe Veolia a servi 96 millions d’habitants en eau potable et 60 millions en assainissement, produit 52 millions de mégawatheures et valorisé 31 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE) a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires consolidé de 24,4 milliards d’euros*. www.veolia.com
(*) Chiffres 2014 pro-forma incluant Dalkia International (100%) et excluant Dalkia France.
 


Contacts 

Relations Presse
Laurent Obadia - Sandrine Guendoul
Stéphane Galfré
Tél. : + 33 1 71 75 19 27
Stephane.galfre@veolia.com

Relations Investisseurs & Analystes
Ronald Wasylec - Ariane de Lamaze 
Tél. : + 33 1 71 75 12 23 / 06 00
Terri Anne Powers (Etats-Unis) 
Tél. : + 1 312 552 2890