Le comité des risques

La gestion des risques implique de connaître, d'anticiper, de coordonner et de traiter les éléments susceptibles d’affecter l’atteinte des objectifs du Groupe. Les relations de long terme construites entre Veolia et ses clients sont fondées sur notre capacité à gérer les risques des activités qui nous sont confiées par l'autorité délégante. Le Groupe a mis en place un dispositif coordonné de prévention et de gestion des risques, un enjeu fondamental pour son développement.

Risques
123312
La responsabilité de Veolia est de protéger tous ses collaborateurs contre les risques professionnels, et de renforcer leur sécurité.

La direction des risques et assurances est responsable de la définition et de l’application homogène de la politique de gestion des risques du Groupe.

Elle assure le déploiement du dispositif de gestion des risques du Groupe afin de renforcer sa capacité à anticiper, analyser, pondérer les risques de toutes natures et à s'assurer de l'adéquation de son développement. La direction des risques, en tant que coordinatrice et point d’entrée des risques stratégiques du Groupe, s'appuie sur un réseau international de « risk managers », combinant ainsi une gestion des risques au niveau local et global. La cartographie des risques, réalisée au niveau des pays et de l’ensemble du Groupe, est présentée au comité exécutif réuni en comité des risques, ainsi qu’au comité des comptes et de l’audit afin de valider et suivre l’efficacité des plans d’actions.
 

LE RÔLE DU COMITÉ DES RISQUES

Trois missions essentielles lui sont confiées :

  • approuver l'identification et l’évaluation des risques majeurs ;
  • attribuer le pilotage des mesures de mitigation des risques, au niveau du siège de Veolia et décliné dans les pays ;
  • valider et suivre les plans d'actions qui lui sont présentés ou qu'il a initiés.
 
gerrra
Veolia contribue au développement d'un environnement plus propre et plus sain.

LES ACTIONS DU COMITÉ DES RISQUES

Depuis 2009, le comité des risques de Veolia a mis en place des actions spécifiques sur des risques opérationnels significatifs :
  • un retour d'expérience sur le fonctionnement du dispositif d'alerte du Groupe ;
  • l'examen du déploiement du plan d'actions « sécurité » et les prochaines étapes ;
  • le déploiement, en France, de la réglementation sur les secteurs d'activités d'importance vitale (S.A.I.V.) ;
  • la préparation à la survenance possible de la pandémie grippale H1N1 ;
  • la performance environnementale et le Système de Management Environnemental ;
  • la gestion des risques liés aux variations des prix des énergies ;
  • la cartographie des risques chimiques ;
  • la préparation du Groupe dans le cadre des développements réglementaires en matière de gestion des risques dans les sociétés cotées (ordonnance du 8 décembre 2008) ;
  • la formalisation d’une analyse risque-pays.