Un service public de l’eau neutre en carbone et résilient

Premier service public d’eau en France et l’un des tout premiers en Europe, le Syndicat des Eaux d’Ile de France (SEDIF) dessert en eau potable 4,4 millions d’usagers de 149 communes d’Ile-de-France. Avec son délégataire, Veolia Eau d’Ile-de-France, le SEDIF innove pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 33 % d’ici à 2020.

SEDIF - France

Pour aider le SEDIF à réduire de 33 % ses émissions de GES d’ici 2020,  Veolia met en œuvre un programme contractuel innovant, actionnant 3 leviers complémentaires :
  • Economies d’énergie : La consommation d’électricité, essentiellement consacrée au pompage et au traitement de l’eau, représente 95 % de la consommation énergétique du service de l’eau.  L’objectif est  de la réduire de 6 % d’ici 2022.
  • Energies renouvelables : L’approvisionnement en électricité est issu à 100 % d’énergies renouvelables depuis 2013 (au travers de contrats spécifiques avec les fournisseurs d’électricité).
  • Reforestation : 9 programmes de reforestation, reconnus pour leurs bénéfices à la fois environnementaux et sociaux - gérés par l’association Up2Green Reforestation -  permettent de  compenser les émissions de GES résiduelles.
     
SEDIF - France
Pour être plus résilient et permettre au SEDIF de maintenir le service de l’eau en cas de catastrophes naturelles ou événements exceptionnels, Veolia  propose et met en œuvre une combinaison de solutions innovantes :
  • Gestion du service en temps réel, avec le « ServO » : gestion centralisée du process, des interventions et de la relation client.
     
  • Stockage de l'eau permettant de garantir 2 jours d'autonomie en plusieurs points du réseau et partitionnement de réseau pour assurer une distribution minimale, en cas de rupture de l’approvisionnement en eau.
     
  • Mise en place d'un plan d'ultime secours : continuité des services essentiels, interconnexion des usines de production, forages profonds (800 m) pour l’approvisionnement en eaux souterraines, à l’abri de la pollution et des tremblements de terre.
 
 

-2 % d’électricité 
consommée 
= -3,9 GWh en
2014 versus 2011

100 % 
de l’électricité
consommée 
d’origine
renouvelable

-33 %
d’émissions de GES
d’ici 2020

367 000
arbres plantés
en 2014 

soit la compensation de 100 % des émissions résiduelles de GES


 
Push blog
Découvrez sur notre Blog les contributions de Veolia et de ses partenaires aux débats liés au climat

Nos solutions
Sur le modèle de l'économie circulaire, nous utilisons les ressources de manière plus sobre et efficace

Grenouille
Lorsque l’on plonge une grenouille dans de l’eau bouillante, elle s’en échappe d’un bond. Mais si on la place dans de l’eau froide ...