Média

Veolia rejoint l’initiative pour une Nouvelle économie du plastique de la Fondation Ellen MacArthur

21 juin 2016
Veolia a rejoint en tant que « Core partner » l’initiative pour une Nouvelle économie du plastique lancée par la Fondation Ellen MacArthur. La Nouvelle économie du plastique est une initiative ambitieuse, étalée sur trois ans, visant à créer une dynamique vers un système du plastique fonctionnel. Appliquant les principes de l’économie circulaire, elle rassemble des entreprises et des villes de premier plan, des mécènes, des décideurs publics, des universitaires, des étudiants, des ONG et des citoyens dans le but de repenser et de refondre l’avenir du plastique, à commencer par l’emballage. 

Cette initiative s’appuie sur les recommandations du rapport « The New Plastics Economy: Rethinking the future of plastics » (La Nouvelle économie du plastique : repenser l’avenir du plastique) publié par la Fondation Ellen MacArthur et le Forum économique mondial à l’occasion de sa réunion annuelle à Davos en janvier 2016. C’est la première fois qu’un rapport présente un panorama d’ensemble de la chaine de valeur de l’emballage plastique à l’échelle mondiale, soulignant ses avantages mais dévoilant également des inconvénients majeurs. Avec une perte de valeur matérielle comprise entre 80 et 120 milliards de dollars par an dans l’industrie et des externalités environnementales négatives coûtant au moins 40 milliards de dollars par an (un chiffre supérieur aux profits de l’ensemble de l’industrie de l’emballage plastique), l’intérêt pour l’économie mondiale à transformer le système est évident. L’initiative pour une Nouvelle économie du plastique représente un premier pas concret vers un système du plastique fondé sur les principes de l’économie circulaire.
 
« Cette nouvelle initiative s’étend sur trois ans, ce qui reflète l’ampleur du défi qui consiste à transformer l’ensemble du système sur la durée. L’objectif est de fixer un cap commun, de provoquer une nouvelle vague d’innovation et de faire évoluer la chaine de valeur du plastique – à commencer par l’emballage plastique – vers un cercle vertueux permettant d’en saisir toutes les opportunités, de se fonder sur des sciences économiques plus robustes et de déboucher sur meilleures retombées environnementales. Nous sommes ravis d’accueillir Veolia et son expertise en matière de gestion des ressources en tant que  « Core partner » de l’initiative », déclare Ellen MacArthur.
 
En tant que« Core partner »,  via sa présence au conseil consultatif, Veolia participera à la mise au point du programme de travail et à la sélection des projets ainsi que  des projets pilotes. Le Groupe oeuvrera notamment  sur les chantiers et les projets d’innovation sélectionnés en coopération avec cet unique  ensemble de parties prenantes provenant de l’ensemble de la chaine de valeur mondiale du plastique.
 
 « Pour apporter les changements systémiques nécessaires à la transition vers une économie circulaire, il faut un effort concerté de la part de différentes parties prenantes », précise Antoine Frérot, Président directeur général de Veolia. « Ceci est particulièrement  vrai pour le plastique. Veolia est donc convaincu du fait que l’initiative pour une Nouvelle économie du plastique fournit une excellente plateforme à  ce type d’indispensable coopération ».

Axée sur une approche explicitement systémique et collaborative, l’initiative pour une Nouvelle économie du plastique s’articule autour de cinq piliers interdépendants et solidaires les uns des autres :
 
  • Un mécanisme de dialogue – Rassembler pour la première fois un groupe d’entreprises et de villes de premier plan sur l’ensemble de la chaine de valeur mondiale afin de mener des projets de démonstration collaboratifs et d’informer les autres éléments constitutifs
  • Un protocole mondial sur le plastique – Repenser les matériaux, les formats, les systèmes post-utilisation et les normes des emballages plastiques afin de fixer des objectifs pour guider l’innovation, de venir à bout de la fragmentation actuelle et de faciliter la création de marchés efficaces.
  • Des percées dans l’innovation – Mobiliser des innovations ciblées qui peuvent se décliner sur l’ensemble du système afin de redéfinir le champ des possibles et de créer les conditions nécessaires à l’émergence d’une économie nouvelle
  • Une base de connaissances – Combler les lacunes en matière de savoirs essentiels en construisant une base de connaissances économiques et scientifiques sur laquelle s’appuyer pour mener des recherches
  • De la sensibilisation  – Faire participer une large palette de parties prenantes, y compris des citoyens, des enseignants, des étudiants, des décideurs publics, des ONG et des associations professionnelles, à la redéfinition d’un meilleur système. 
 
- - - - - - - 

Le groupe Veolia est la référence mondiale de la gestion optimisée des ressources. Présent sur les cinq continents avec plus de 174 000 salariés, le Groupe conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, qui participent au développement durable des villes et des industries. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler.
En 2015, le groupe Veolia a servi 100 millions d’habitants en eau potable et 63 millions en assainissement, produit 63 millions de mégawattheures et valorisé 42,9 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE) a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires consolidé de 25 milliards d’euros. www.veolia.com
 
 
La Fondation Ellen MacArthur a été créée en 2010 afin d’accélérer la transition vers une économie circulaire. Les travaux de la Fondation s’articulent autour de quatre domaines : recherche et analyse, entreprises et gouvernements, éducation et formation, et communication. Avec son partenaire de connaissance, McKinsey & Company, la Fondation quantifie le potentiel économique du modèle circulaire et développe des approches permettant de saisir ces opportunités. La Fondation coopère avec ses Grands partenaires (Cisco, Google, H&M, Intesa Sanpaolo, Kingfisher, NIKE, Inc., Philips, Renault, Unilever) ainsi que son réseau CE100 (entreprises, universités, innovateurs, gouvernements, villes et organisations associées) afin de développer des initiatives circulaires et de renforcer les capacités. La Fondation met au point une plateforme mondiale d’enseignement et d’apprentissage sur l’économie circulaire reposant sur la coopération avec des établissements reconnus (universités, grandes écoles, etc.), mais aussi sur l’organisation d’évènements en ligne tels que le Festival de l’innovation de rupture (Disruptive Innovation Festival). La Fondation communique sa vision et ses travaux de recherche à travers la publication de rapports, d’études de cas, et d’ouvrages divers liés à l’économie circulaire, ainsi que sur Circulate, un portail en ligne proposant des actualités et des informations exceptionnelles sur l’économie circulaire et les sujets connexes. Suivez la Fondation Ellen MacArthur sur @circulareconomy

Pour davantage d’informations sur l’initiative pour une Nouvelle économie du plastique et pour télécharger le rapport, rendez-vous sur : http://newplasticseconomy.org/about


 

Contacts

Relations Presse Groupe
Laurent Obadia   -  Sandrine Guendoul
Stéphane Galfré  -  Marie Bouvet
Tel.: + 33 (0) 1 71 75 19 27
stephane.galfre@veolia.com / sandrine.guendoul@veolia.com