À Hamamatsu, Veolia remporte le premier contrat de concession de traitement des eaux usées sur le marché japonais

30 octobre 2017

Veolia, à travers sa filiale Veolia Japon et ses partenaires, a été choisie dans le cadre d’un appel d’offres par la municipalité de Hamamatsu pour gérer une partie de son programme de gestion des eaux usées. Ce contrat porte notamment sur l’exploitation et la maintenance de ses infrastructures situées à Seien, Hamana et Akura. Il s’agit du premier contrat de concession à long terme au Japon pour la gestion des eaux usées municipales, la principale classe d’actifs du pays en termes d’infrastructure. Le contrat, qui porte sur une durée de 20 ans, a été signé aujourd’hui et prend effet début avril 2018.

Hamamatsu est une ville de la côte, située dans la partie occidentale de la préfecture de Shizuoka, entre Tokyo et Osaka. La ville compte une population d’environ 810 000 habitants. Hamamatsu est une ville industrielle, connue entre autres pour être le berceau de la fabrication d’instruments de musique et de motos. On y trouve notamment le siège ou l’origine des trois plus grands noms du secteur des instruments de musique, Yamaha, Kawai et Roland, ainsi que des fabricants de voitures et d’automobiles Suzuki, Honda et Yamaha.
 
Veolia mettra en œuvre l’ensemble de ses bonnes pratiques et de son expérience pour exploiter, maintenir et renouveler l’usine de traitement des eaux usées et les infrastructures associées. L’offre de Veolia inclut une approche de gestion des actifs attentive à l’analyse des risques, dans le but d’optimiser le programme d’exploitation et de maintenance, mais aussi les coûts. L’intégration de systèmes de technologies de l’information amélioreront en outre le contrôle et la gestion à distance de l’usine. Ce contrat permettra à la ville d’offrir au public des services plus efficaces et de meilleure qualité. L’usine de traitement des eaux usées est conçue pour traiter jusqu’à 200 000 m3 d’eau par jour, l’équivalent de plus de 50 piscines olympiques par jour.
 
Ce contrat, premier exemple des partenariats public-privé que le gouvernement japonais souhaite encourager, est fondé sur le modèle de l’utilisateur payeur, où « l’eau paie l’eau », c’est-à-dire que le coût du service de traitement des eaux est payé en fonction de la consommation d’eau potable. La municipalité, au nom de l’opérateur, sera en charge de facturer et collecter les sommes dues par les utilisateurs finaux, déterminées par leur consommation. La rémunération du service de Veolia sera corrélée au nombre d’utilisateurs finaux, à leur consommation et aux tarifs définis avec la municipalité.
 
Avec son expérience de longue date des projets de co-construction au Japon, Veolia a formé ici un consortium avec JFE Engineering Corporation, ORIX Corporation, Suyama Construction et Tokyu Construction. Le chiffre d’affaires cumulé de Veolia est estimé à 450 millions d’euros pour la durée du contrat, ce qui couvre les travaux, l’exploitation et la maintenance.
 
Régis Calmels, Directeur de la zone Asie de Veolia, déclare : « Le gouvernement local japonais nous a accordé sa confiance et nous en sommes très fiers. Le pays commence tout juste à s’ouvrir aux partenariats public-privé et Veolia est le seul opérateur privé étranger à avoir obtenu une délégation de service public. Nous le devons à notre expérience et à notre savoir-faire. »
 
Veolia, implanté au Japon en 2002, propose aux municipalités japonaises des solutions sur mesure pour leur fournir les services dont elles ont besoin mais aussi leur donner accès à des solutions innovantes basées sur des technologies de pointe, qui leur garantiront des services de qualité et des coûts opérationnels réduits. Veolia est la seule entreprise étrangère privée à avoir remporté des contrats de gestion de services publics au Japon depuis 2002. En 2006, Veolia et son partenaire local se sont vu octroyer l’un des plus grands projets de traitements des eaux usées municipales au Japon, pour l’exploitation et la maintenance de l’usine de traitement des eaux usées d’Hiroshima. Cela a été l’un des premiers appels d’offres internationaux de grande ampleur dans l’histoire du traitement des eaux au Japon.
 
En plus des services de gestion de l'eau, Veolia fournit des services de gestion des déchets, notamment le recyclage et la réutilisation des ressources, dans ses usines Ecos Factory, Green Loop et Nisen, situées dans les quartiers de Tokyo et de Nagoya. La société propose également des services de gestion de l'énergie, comme des centrales biomasse de production électrique et des services énergétiques destinés à l’industrie. En 2015, Veolia s'est associée à Takeei pour exploiter deux centrales de production d'énergie biomasse à Tsugaru et Hanamaki. Ces centrales ont été les deux premiers projets de Veolia dans le domaine de l’énergie au Japon.

En savoir plus sur Veolia au Japon
Pour tout comprendre du traitement des eaux usées
 

 

**********

Le groupe Veolia est la référence mondiale de la gestion optimisée des ressources. Présent sur les cinq continents avec plus de 163 000 salariés, le Groupe conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, qui participent au développement durable des villes et des industries. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler.
En 2016, le groupe Veolia a servi 100 millions d’habitants en eau potable et 61 millions en assainissement, produit 54 millions de mégawattheures et valorisé 30 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE) a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires consolidé de 24,39 milliards d’euros. www.veolia.com
 

Contacts


Relations presse Groupe 
Laurent Obadia - Sandrine Guendoul
Stéphane Galfré 
Tel.+ 33 1 85 57 42 16
sandrine.guendoul@veolia.com

Relations presse Veolia Asie 
Justine Shui
Tel. +852 2167 1158
justine.shui@veolia.com

Analystes & Investisseurs
Ronald Wasylec - Ariane de Lamaze 
Tel. + 33 1 85 57 84 76 / 84 80
Terri Anne Powers (USA) 
Tel.  +1 630 218 1627