Sdeda, France

Le Syndicat départemental d’élimination des déchets de l’Aube (SDEDA) choisit Veolia pour construire et exploiter pendant 25 ans une unité de valorisation énergétique de déchets, dans l’agglomération de Troyes. Un contrat qui, au total, cumule 240 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Valaubia, Aube
 

Toute l'énergie des déchets

Il y avait un seul appel d’offres en France, en 2016, pour la construction et l’exploitation d’une unité de valorisation énergétique des déchets (UVE), et Veolia l’a remporté.

Le projet Valaubia, à La Chapelle-Saint-Luc, d’une capacité de 60 000 tonnes par an, permettra de produire une énergie durable et locale pour les habitants du département de l’Aube. Certifiée ISO 50001, l’UVE répond à des exigences techniques et environnementales élevées. Dotée d’un procédé de traitement ultra-performant (technologies de double filtration, plate-forme de maturation...), elle utilisera pleinement le potentiel énergétique des déchets afin de produire chaque année 41 GWh d’électricité, soit l’équivalent de la consommation électrique de près de 50 000 habitants, et 60 GWh d’énergie thermique, soit l’équivalent de la consommation de près de 8 900 habitants. L’énergie produite sera réinjectée dans le réseau de chaleur du Grand Troyes et utilisée par l’usine Michelin voisine qui fabrique des pneus pour engins agricoles.

Le projet Valaubia répond aux ambitions de la loi française relative à la transition énergétique pour la croissance verte, qui prévoit une augmentation de 32 % des énergies renouvelables en 2030 et la réduction de 50 % du volume du stockage d’ici à 2025. L’UVE sera également un outil privilégié de sensibilisation à la gestion des déchets, à travers un parcours de visite à destination du grand public et une serre pédagogique.
 
Séparateur

Le périmètre du contrat

Le périmètre du contrat Sdeda
 
Séparateur

Le projet Valaubian

La nouvelle UVE s’inscrit dans les engagements de Veolia en matière de développement durable, notamment par la production d’énergies renouvelables et de récupération. Une solution qui s’inscrit parfaitement dans le cadre de la loi pour la transition énergétique et la croissance verte. Veolia a signé une convention de partenariat avec l’Université de technologie de Troyes et ses chercheurs. L’objectif : explorer des thématiques communes, par exemple autour de la modélisation et de la surveillance des systèmes de sûreté (contrôle, information, traçabilité...). Également associée, l’École supérieure de commerce de Troyes (groupe ESC Troyes) étudie des solutions de valorisation des mâchefers, ainsi que la mise en place d’une serre agricole en lien avec l’activité du site.
 

240M€

Chiffre d'affaires cumulé pour la construction et l'exploitation de l'UVE sur 20 ans

20

nombre d'emplois créés en phase d'exploitation, à l'horizon 2020

78M€

montant de l'investissement initial pour la construction de l'UVE