Média
15 octobre 2015

Antoine Frérot au Women’s Forum 2015 : « Less is more » grâce à l’économie circulaire

Accompagné d’une délégation de collaboratrices de Veolia, Antoine Frérot a participé au Women’s Forum Global Meeting 2015, qui se tient à Deauville du 14 au 16 octobre, autour du thème « Energizing the world ! ». Le PDG du Groupe est intervenu sur les enjeux de l’économie circulaire dans une économie de la rareté.

Women’s Forum Global Meeting 2015
Intervenant dans le cadre d’une session intitulée  « Is « less is more1 » the solution to addressing vital needs? », Antoine Frérot a rappelé les enjeux de l’économie circulaire, qui transforme les déchets en ressources, et qui permet ainsi à l’économie de croître tout en réduisant les prélèvements dans la nature. 
 
Antoine Frérot, PDG de Veolia

« L’homme moderne vit à crédit écologique. La mobilisation sans fin de la nature n’est plus possible. Pour passer le goulot d’étranglement entre des ressources qui se raréfient et des besoins qui augmentent, il faut s’affranchir de la logique linéaire extraire-fabriquer-jeter. Avec l’économie circulaire, l’inutile devient utile. « Moins » devient « plus » : moins de déchets pour plus de ressources, moins de prélèvements dans la nature pour plus d’usages, moins de pollution pour plus de qualité de vie. « Less is more ! », a expliqué Antoine Frérot.

 
Le PDG de Veolia a également rappelé le potentiel de l’économie circulaire. Grâce à elle, 1 000 milliards de dollars de ressources naturelles pourraient être économisées chaque année. De plus, produire de nouvelles matières premières en recyclant les déchets émet beaucoup moins de carbone qu’extraire des matières premières vierges de l’environnement.
 

« Aujourd’hui, le monde est pris en tenaille entre la nécessité de satisfaire ses besoins croissants en énergie, en matière première, en eau, et celle de préserver le climat. Si la terre accomplit une partie du travail de dépollution du CO2, il nous appartient de faire le reste. Nous ne pouvons pas maîtriser le climat mais nous pouvons décarboner la croissance, nous pouvons produire autrement. Nous pouvons rendre l’économie circulaire et réduire les rejets de gaz à effet de serre », conclut Antoine Frérot.

 
Veolia est un acteur majeur de cette nouvelle économie plus frugale et plus productive. Le Groupe développe pour ses clients des solutions innovantes grâce auxquelles, par exemple, les déchets organiques sont transformés en engrais, les huiles alimentaires usagées en biocarburants, les eaux usées en bioplastiques ou en énergie… 


> En savoir plus sur le forum 
> Lire la Tribune d’Antoine Frérot à propos de l’économie circulaire sur le blog Parlons ensemble du climat
> En savoir plus sur Veolia et sur l’économie circulaire


[1] « moins devient plus »