Média
21 octobre 2014

L’Asie, continent de tous les possibles pour Veolia

L’Asie est pour le groupe Veolia l’une des zones les plus dynamiques et recèle de nombreuses opportunités pour ces prochaines années.

La Chine, le Japon, la Corée du Sud, et l’Inde, pour ne citer que les pays les plus importants, pèsent déjà près de 1,1 milliard d’euros dans le chiffre d’affaires du groupe. Une tendance qui devrait se confirmer de manière significative au cours des prochaines décennies en raison du très fort développement économique et industriel de cette région ainsi que de son urbanisation galopante.
 

12 villes de plus de 15 millions d’habitants
 
En effet, en 2014, sur les 20 villes les plus peuplées au monde, 12 sont asiatiques. Un phénomène qui ne cesse de s’accélérer et qui pose de nombreux défis sociaux, économiques et environnementaux. Veolia, expert de la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, dispose de solutions uniques, économiquement et écologiquement performantes, pour délivrer tous les services essentiels aux populations de ces villes et accompagner le développement des industriels. Tokyo, Delhi, Shanghai, Singapour ainsi qu’un grand nombre d’industriels –tels que Sinopec, SK Hynix, Tianjin Soda, L’Oréal…- ont déjà fait confiance à Veolia pour soutenir leur croissance tout en réduisant leur empreinte écologique. Par l’introduction de technologies de recyclage appropriées et de limitation des déchets, grâce à une gestion maîtrisée des réseaux et des usines, ainsi que par la mise en œuvre de solutions innovantes d’ingénierie sociale, Veolia contribue chaque jour à donner au développement économique de cette région, un élan plus circulaire. 
 
Foule à Tokyo
Veolia est le seul opérateur privé international à avoir obtenu des délégations de service public au japon.
 
CHIFFRES CLES
1,074 milliard d’euros
19 000 collaborateurs

Découvrez les solutions proposées par Veolia en Asie
> Clean & green attitude à Singapour
> Gestion du service de l'eau et art de vivre à la japonaise

Actualités
> Des eaux industrielles réutilisées à 60% en Chine