Petrofac, Sultanat d'Oman

Petrofac – groupe britannique de services pétroliers – gère pour le compte de Petroleum Development Oman (PDO) le projet intégré Rabab Harweel (RHIP) en Oman et confie à Veolia la fourniture de systèmes de traitement des eaux industrielles du site.

Petrofac
 
Push Répondre aux nouveaux enjeux des industriels du secteur pétrole et gaz
Trois défis majeurs pour les industriels du secteur pétrole et gaz

Alliance locale dans le pétrole et le gaz

La mission de Veolia, à travers sa filiale Veolia Water Technologies Gulf, consistera à fournir de l’eau traitée pour différentes utilisations, notamment l’alimentation de la chaudière, les besoins en eau potable et en eau de service.
Le projet intégré Rabab Harweel comprend les installations de traitement des gaz sulfureux, ainsi que la collecte associée, les systèmes d’injection et les pipelines d’exportation. Il gère la production de pétrole et de gaz sur le site de Harweel via l’injection de gaz miscible, et la production de gaz et de condensats sur le site de Rabab via le recyclage partiel de gaz sulfureux.

Veolia est considéré comme un partenaire de confiance du secteur pétrolier et gazier en Oman, un pays où le Groupe a déjà fourni des solutions de traitement des eaux industrielles à d’autres compagnies pétrolières d’envergure. Choisi par Petrofac, Veolia apporte son expertise internationale ainsi que sa connaissance de la région. Le projet intégré Rabab Harweel est essentiel pour Petrofac, car il soutient sa stratégie de renforcement de la capacité de service en Oman. Le secteur du pétrole et du gaz est l’un des axes prioritaires de développement de Veolia. Le Groupe, qui travaille pour la plupart des acteurs du secteur dans le monde, ambitionne d’atteindre les 3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020, sur un marché évalué à 20 milliards d’euros à cet horizon.

 

Séparateur

Le périmètre du contrat
 

Petrofac
Séparateur

Le PDO est détenu à 60% par le gouvernement d'Oman,
à 34 % par la Royal Dutch Shell,
à 4 % par Total et à 2 % par Partex.
 

VEOLIA AU SULTANAT D'OMAN

En 2016, le Groupe – présent depuis 2006 en Oman – a remporté son premier contrat de gestion des déchets municipaux dans la partie nord-ouest d’Oman qui abrite 250 000 habitants. Veolia est également en train de finaliser son projet d’extension de l’usine de dessalement de Sûr, située à 160 km au sud-ouest de Mascate. Une fois terminé, ce site assurera un approvisionnement en eau potable pour quelque 600 000 habitants.

 



En savoir plus

> Lire notre dossier spécial "Répondre aux nouveaux enjeux des industriels du secteur pétrole et gaz"