• PARIS €14.29 (+0.70%)
  • NYSE $19.77 (+0.76%)

Innovation

Le monde et ses 7 milliards d’habitants sont confrontés à des défis colossaux. Pour les relever durablement et préserver les grands équilibres de la planète, Veolia développe des technologies innovantes, imagine des solutions alternatives et élabore des modèles d’usage efficace des ressources, pour une nouvelle croissance respectueuse de l’environnement.

CHANGER DE PARADIGME

Depuis cent soixante ans, l’éco-innovation, tournée vers les besoins de ses clients, est au centre de la stratégie de Veolia. Fondamentale pour assurer une croissance durable du monde, elle conditionne la réussite de la transition écologique en cours.
L’innovation est la clé de voûte qui permettra de créer des villes intelligentes, de transformer les bio-ressources en énergie, de consommer autrement et durablement et de bâtir de nouveaux modèles économiques.
Dans l’industrie, l’innovation permet à nos clients d’atteindre leurs objectifs de réduction d’empreinte environnementale et d’anticiper les réglementations plus exigeantes. Elle leur offre également des solutions adaptées à leurs problématiques spécifiques, telles que le traitement et la valorisation des eaux usées, le développement de filières de traitement haute performance pour les eaux de process industriels, le monitoring et le traitement des émissions atmosphériques des sites, le traitement des résidus solides, la maintenance et le nettoyage d’installations, la valorisation matière, la performance  énergétique en industrie.
 

UN RÉSEAU DE CHERCHEURS, CATALYSEUR D’INNOVATION

Les enjeux de la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets engagent l’avenir commun des Hommes. La réponse au défi de la rareté des ressources face à des besoins croissants passe par l’invention de nouveaux services à l’environnement, à l’interface de ces domaines.
Veolia mobilise pour cela le réseau d’expertise de ses sept centres de recherche dans le monde et de ses 900 chercheurs et développeurs autour de quatre objectifs : préserver les ressources, limiter les impacts sur les milieux naturels, réduire les émissions de gaz à effet de serre et gérer durablement le développement urbain.
 
Imaginer, tester et industrialiser des nouvelles technologies mobilisent des ressources financières et humaines importantes. Pour mutualiser les moyens, partager les connaissances et accélérer la mise sur le marché de nouveaux services et process, le Groupe noue ainsi des partenariats de R&D avec des industriels et des universités de renom notamment dans des pays tels que l'Allemagne, l'Arabie saoudite, l'Australie, le Canada, la Chine, le Danemark, l'Espagne, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, Israël, les Pays-Bas,  la Pologne, la République tchèque, Singapour, la Suède, la Suisse… Une démarche collaborative qui illustre la capacité de Veolia de se connecter à des sphères d’innovation et de connaissance dans le monde entier, pour ensuite intégrer et transformer des idées, des technologies et des concepts en applications. 
 

OPEN INNOVATION

La nature des défis environnementaux oblige à opérer un saut technologique dans tous les champs. L’ampleur de ce challenge nécessite d’ouvrir toutes les portes de l’innovation.
Avec  le programme Veolia Innovation Accelerator (VIA), le Groupe se positionne en intégrateur de technologies pour détecter, évaluer et déployer les plus innovantes d’entre elles pour l’environnement.
Lancé en 2010, le VIA étudie chaque année environ quatre cents projets de  start-up pionnières dans le domaine des « cleantechs ». Après sélection, Veolia met à la disposition des plus prometteuses d'entre elles ses équipes, ses infrastructures de R&D et ses installations opérationnelles pour qu’elles puissent transformer leurs idées et déployer leurs solutions dans le monde entier, en les intégrant notamment au sein des offres du Groupe destinées aux clients.
 
 
La R&I Veolia dans le monde
 
  • 900 experts
  • 7 centres de recherche spécialisés (Maisons-Laffitte,  Limay,  Saint-Maurice,  Varsovie,  Berlin, Pékin, Singapour)
  • 4 plateformes d’essais dédiés à l’eau potable (Annet-sur-Marne), aux eaux usées municipales (Saint-Thibault-des-Vignes), au dessalement (Fujaïrah, Émirats arabes unis) et au tri (Saint-Priest)
  • 250 pilotes d’essais dédiés à la recherche
  • 220 partenariats internationaux : 130 académiques et 90 industriels
  • 5 chaires de recherche : Mathématiques & biodiversité - Museum national d’histoire naturelle & École polytechnique (FR),  Analyse du cycle de vie - École polytechnique de Montréal (CA),  Hydrosciences - Université de Montpellier (FR),  Radar Méteo - École nationale des ponts (FR), Gaz à effet de serre - CEA, CNRS, Thales, Space France & Université de Versailles (FR)
  • Portefeuille de plus de 2000 brevets (« cleantechs » et rareté des ressources essentiellement)