Veolia et TheMakerSpace inaugurent à Durban le Baobab, tiers-lieu dédié à l’économie circulaire

S’inspirant de la REcyclerie - lieu parisien dédié à l’économie circulaire - Veolia co-construit en 2018 avec l’association Empow’her, l'Oasis de Niamey, un tiers-lieu dédié à l’entrepreneuriat des femmes, à l’économie circulaire et à l’éco-responsabilité. Aujourd’hui, c’est à Durban, en Afrique du Sud, qu’est inauguré le Baobab, un tiers-lieu co-créé par TheMakerSpace Foundation et Veolia- avec le soutien de sa Fondation.  

 

Upcycler le futur 

 

A quelques mois de l’ouverture de ses locaux, le Baobab a lancé son site internet le samedi 27 juin. Son slogan, “Upcycling the future”,  invite les internautes à former une communauté pour développer de solutions afin de réduire les déchets dans l’environnement et créer des emplois verts.

Face aux défis contemporains sud-africains (pollution, pauvreté, exclusion sociale,...), le Baobab propose un modèle d’économie circulaire permettant à la fois de protéger l'environnement, de promouvoir l’innovation et de soutenir les communautés défavorisées au travers du développement de compétences et de l’autonomisation économique. 

 

 

Le projet s’articule autour de plusieurs programmes: Innovative Waste Design avec le studio de recyclage “Plasticpreneur” pour former aux techniques de recyclage du plastique et concevoir de nouveaux produits;  My Lil’Pumpkin pour initier les enfants dans les écoles aux principes de la durabilité grâce à des activités concrètes (ateliers, animations et bricolage); et Zero Waste, un programme de sensibilisation autour des 5R (Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Réparer), de la prévention des déchets et de l'écoconception.

 

Le Baobab, un hub de l'économie verte 

 

Les locaux de Durban seront ouverts à partir de décembre 2020. Un café, des espaces dédiés à l’évènementiel et à l’agriculture urbaine et un espace pour les ateliers pratiques seront accessibles  à tous les citoyens. Des programmes seront proposés aux jeunes sans emplois, aux écoliers des communautés défavorisées, aux consommateurs soucieux de l'environnement et aux petites entreprises.

Ce projet représente une opportunité de créer un espace de mise en réseau autour de l’économie verte, rassemblant citoyens, jeunes et moins jeunes, ONG, TPPME, start-ups, gouvernement local et grandes entreprises autour de la construction d’un avenir plus durable.

Le Baobab a été pensé dans une perspective d’inclusion, de collaboration et d’équité. Du grand public jusqu’au monde des affaires, toutes les parties prenantes sont invitées à participer au processus pour rendre possible un développement sociétal intégré

Les objectifs du Baobab à l’horizon 2023

  • Lancer 3 autres ateliers de recyclage des plastiques précieux 
  • Contribuer à l’autonomisation de 30 entrepreneurs 
  • Former 300 femmes et jeunes sans emplois aux technologies du recyclage
  • Transformer 30 000 kg de déchets en produits utiles
  • Toucher 30 000 visiteurs et participants au sein des programmes