PARIS 20.22€ (+1.00%)

Économie circulaire, un cercle vertueux pour préserver les ressources naturelles

Diminuer la consommation de ressources naturelles et instaurer une production plus responsable est indispensable pour préserver les réserves de la planète.

Veolia s’engage à gérer durablement les ressources naturelles en favorisant l’économie circulaire

Le Groupe s’est donné pour objectif d’accroître son chiffre d’affaires lié à l’économie circulaire, mettant ainsi cet engagement au cœur de sa stratégie. Il propose des solutions qui valorisent les ressources, optimisent leur productivité et favorisent leur utilisation responsable. Pour cela, Veolia met en place, avec les collectivités territoriales et ses clients industriels, de nouveaux modèles de contrats, basés sur la performance, l’usage des produits et qui favorisent l’éco-conception.

Le Groupe agit également sur les pollutions qui dégradent les ressources naturelles, en développant des méthodes de traitement adaptées et innovantes. Il contribue à la réduction des rejets et au traitement des déchets de tous types, y compris les eaux usées et les déchets dangereux issus de nos installations et de celles de nos clients.
Enfin, Veolia préserve les ressources naturelles, en diminuant les consommations d’eau, d’énergie et de matières. Il renforce sa capacité à fournir des matières premières secondaires de qualité en adéquation avec les besoins des industriels, et à produire de l’énergie à partir de combustible renouvelable ou à partir de la chaleur issue de la combustion des déchets.


Économie circulaire : quelles sont nos responsabilités ?


Économie circulaire : nos objectifs et leviers de réponse

 

Dominique
Bourg


Philosophe et professeur à l’Institut de Géographie et de Durabilité à l’Université de Lausanne

 

"Veolia est un acteur majeur industriel. Qu’allez-vous faire, entreprendre, pour arriver à un objectif d’économie des ressources dans le monde ?"

"Veolia fait beaucoup sur le sujet, sur trois piliers : la préservation des ressources en luttant contre les pollutions, l’amélioration de l’efficacité en matière de ressources et la gestion de l’économie circulaire en régénérant les ressources."

Estelle
Brachlianoff


Directrice générale adjointe en charge des opérations de Veolia - Sponsor Economie Circulaire au sein du Comité exécutif de Veolia

MON OBJECTIF 2020

Réaliser plus de 3,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires lié à l’économie circulaire

Plan d'actions

LUTTER CONTRE LES POLLUTIONS
en réduisant les rejets et déchets ultimes des installations.

PRÉSERVER LES RESSOURCES NATURELLES
en diminuant les consommations d’eau, d’énergie, de matières et en augmentant notre capacité à fournir des matières recyclées de qualité, en adéquation avec les besoins des industriels.

DÉVELOPPER L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE
en implémentant des modèles contractuels innovants, basés sur l’éco-conception et l’économie de la fonctionnalité.


Dispositifs et outils

Plusieurs outils sont développés par Veolia pour favoriser le développement d’une culture de l’économie circulaire, à l’interne comme à l’externe :

  • Des partenariats clés avec des parties prenantes : la Fondation Ellen MacArthur (initiative “The New Plastics Economy”), des clients (ex. Danone), des start-up (ex. Eqosphère), des organisations internationales (ex. World Business Council for Sustainable Development)…
  • Des programmes de Recherche et Innovation (sur l’efficacité, le recyclage, le traitement des pollutions complexes,...) et des Comités Matières spécifiques à certains matériaux (ex. plastiques, biodéchets,...)
  • Un plan d’objectifs environnementaux à trois ans, pour améliorer la performance environnementale du Groupe; et un Système de Management Environnemental (SME) déployé au niveau de chaque pays
  • Des outils d’empreinte et d’analyse de risques eau, le Water Impact Index ou l’outil “True Cost of Water” (combinant les coûts d'investissement et d'exploitation avec une analyse de risques et évaluation financière)
  • Un site internet “Living Circular” dédié au partage de bonnes pratiques dans le domaine de l’économie circulaire.

Performances 2019 sur l’économie circulaire : où en sommes-nous ?

milliards d’euros de chiffre d’affaires lié à l’économie circulaire
(objectif 2020 dépassé)

de tous les déchets traités (solides, liquides, dangereux) sont valorisés en matière ou en énergie (objectif 70% en 2018)

des sites à fort enjeu de stress hydrique
ont réalisé un diagnostic d’empreinte et de risque eau
(objectif 90% en 2018)

Parties prenantes, leur répondre nous engage


Être responsable, c’est du concret