Communiqués de presse

Pages

SOLIDE CROISSANCE DE L’ACTIVITE ET RESULTATS SUPERIEURS A L’OBJECTIF • CHIFFRE D’AFFAIRES : o 25 125 M€, +4,9% ET +3,5% EN ORGANIQUE o ACCELERATION A +6,3%1 AU QUATRIEME TRIMESTRE GRACE A LA POURSUITE DU BON DYNAMISME COMMERCIAL • EBITDA : o 3 284 M€, EN HAUSSE DE +2,7%1 o +5,2%1 AU QUATRIEME TRIMESTRE • 255 M€ D’ECONOMIES REALISEES EN 2017, EN LIGNE AVEC L’OBJECTIF • EBIT COURANT : o 1 519 M€, EN CROISSANCE DE +5,3%1 • RESULTAT NET COURANT PART DU GROUPE : o 623 M€ EN HAUSSE DE +7,3%1 HORS PLUS-VALUES • NOUVELLE HAUSSE DU ROCE APRES IMPOTS A 8,4 % • PROPOSITION DE HAUSSE DU DIVIDENDE DE 5 %, A 0,84€ PAR ACTION • OBJECTIFS 2018-2019 ENTIEREMENT CONFIRMES
Né de la fusion de m2ocity et Homerider Systems, pionniers de la télérelève des consommations d’eau, Birdz vient de délivrer son six millionième objet communicant à la Communauté d'agglomération du Bassin d'Arcachon Sud (COBAS). Un chiffre record pour un savoir-faire unique au service de la Smart City et de la qualité de l’environnement urbain. Eau, énergies, déchets, température, pollution, bruit, éclairage public Birdz maîtrise l’ensemble de la chaîne de valeurs, de la conception des capteurs à la valorisation des données. Un « début prometteur » pour la filiale de Nova Veolia.
Après les récents succès enregistrés à Ajaccio, Le Mans, Romans, Lisieux, Cœur Côte Fleurie, Carcan-Maubuisson, Beaune ou encore Troyes, l’activité eau de Veolia en France vient de remporter de nouveaux contrats auprès de la ville de Saint-Pierre, à La Réunion, mais aussi à Frontignan ou encore auprès du Syndicat Mixte d’assainissement de la Barche. De nouveaux contrats qui représentent un chiffre d’affaires cumulé d’un montant de 170 millions d’euros.
Le Conseil d’administration de Veolia, réuni ce jour, a décidé, sur proposition de son Comité des nominations, de proposer à l’Assemblée Générale de renouveler le mandat d’administrateur d’Antoine Frérot. Le Conseil d’administration désignera Antoine Frérot comme Président-Directeur général de Veolia Environnement pour un nouveau mandat de quatre ans, sous réserve du vote de l’Assemblée Générale.
Les difficultés opérationnelles annoncées par SUEZ ne concernent en rien les activités du Groupe VEOLIA. Les guidances communiquées au marché par VEOLIA sont pleinement confirmées.
Face aux enjeux environnementaux et à l’immense défi que représente la lutte contre la pauvreté qui affecte en premier lieu les femmes au Niger, Empow’Her - une organisation internationale soutenant l’entrepreneuriat des femmes - et Veolia viennent d’inaugurer à Niamey, L’Oasis, un lieu qui soutient l’insertion économique des femmes par l’entrepreneuriat et sensibilise la population aux enjeux du développement durable.
Ce jour, des hommes en armes ont réquisitionné la SEEG - Société d’énergie et d’eau du Gabon, sur décision du Ministère de l’Eau et de l’Energie du Gabon. Le Groupe Veolia proteste vigoureusement contre cette action brutale menée en dehors de toute règle de droit et met tout en œuvre pour soutenir ses employés au Gabon, engagés depuis deux décennies pour fournir le meilleur service public d’eau et d’électricité aux citoyens gabonais.
Veolia Environmental Services North America, LLC, filiale de Veolia North America, Inc. (« Veolia »), et Clean Harbors, Inc. (« Clean Harbors ») (NYSE : CLH) ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord définitif en vertu duquel Clean Harbors fera l’acquisition de la division américaine de Services de nettoyage industriel de Veolia North America pour un montant de 120 millions de dollars américains via une transaction au comptant. Cette acquisition, qui devrait être conclue lors du premier trimestre de 2018, est soumise à l’approbation des autorités des États-Unis et au respect des autres conditions applicables.
Veolia Recyclage & Valorisation des Déchets France, à travers sa filiale ValoReizh, s’est vue à nouveau confier par Rennes Métropole le contrat d’exploitation de son Unité de Valorisation Energétique (UVE), d’un montant d’environ 35 millions d’euros pour une durée de trois ans et demi. Cette installation, qui garantit des performances élevées en matière de production d’énergie verte et le respect des engagements environnementaux de la métropole rennaise, traitera un volume de déchets ménagers non recyclables de plus de 504 000 tonnes sur la durée du contrat et permettra d’alimenter 20 000 foyers en chaleur.

Pages