L’histoire du groupe Veolia : 1853-1900

bandeau 1850
1853

Décret impérial de la création de la CGE

1853
Création de la Compagnie Générale des Eaux

Création de la Compagnie Générale des Eaux (CGE) le 14 décembre 1853 par décret impérial. Ses fondateurs ont deux objectifs : irriguer les campagnes et alimenter les villes en eau. La CGE obtient à Lyon sa première concession de service public de distribution des eaux. Sept ans plus tard, Paris lui confie son service de distribution d'eau pour une période de cinquante ans.
 




 

1867

Les établissements Grandjouan à Nantes

1867
Création de Grandjouan et de Soulier

François Grandjouan décroche avec la ville de Nantes un contrat pour « débarrasser les rues des boues et immondices et les transformer en fumier ».
À la même époque (1870) est créée à Rouen et à Chauny l'entreprise des Frères Soulier, compagnons, maîtres chiffonniers (ces deux entreprises rejoindront la CGE respectivement en 1980 et 1990).
 
1875 Tramway de la CGFTE de Bordeaux

1875
Création de la Compagnie Générale Française de Tramways

Naissance de la Compagnie Générale Française de Tramways (CGFT). La conception des villes initiée par le baron Haussmann révolutionne les transports urbains et permet l'essor d'un nouveau moyen de locomotion : le tramway (tracté par des chevaux), en réponse à l'insuffisance de l'omnibus. 
La CGFT exploite ses premières lignes de tramway au Havre, à Nancy, à Marseille et à Bordeaux (la CGFT rejoindra la CGE en 1980).

 

1880

1880
Venise : premier succès commercial à l'étranger

Un traité accorde à la CGE la production et la distribution d'eau à Venise. 
Suivront Constantinople en 1882 et Porto en 1883. En 1884, la CGE élargit pour la première fois ses compétences au traitement des eaux usées à Reims.